Volume 31 Numéro 03 Le 27 septembre 2013

17,3 M$ injectés dans la recherche laitière


Isabelle Lessard

Par Isabelle Lessard
Rédactrice en chef
redaction@journalagricom.ca


Une nouvelle grappe scientifique spécialisée en production laitière verra le jour au cours des prochains mois grâce à un investissement conjoint de 17,3 millions $ d’Ottawa et de l’industrie. Le ministre canadien de l’Agriculture, Gerry Ritz, et le secrétaire parlementaire à l’agriculture, Pierre Lemieux, en ont fait l’annonce à la Ferme Gillette, à Embrun, le 16 septembre.

Pour sa part, Ottawa injectera 12 millions $ dans ce projet, alors que les Producteurs laitiers du Canada, la Commission canadienne du lait et le Réseau laitier canadien mettront leurs ressources en commun pour investir 5,3 millions $ supplémentaires pour soutenir cette recherche de pointe.

« Nous apprécions cette aide fédérale qui s’ajoute à l’investissement des producteurs dans la grappe de recherche laitière », a commenté le président des Producteurs laitiers du Canada, Wally Smith.

Cette équipe scientifique, composée notamment de chercheurs d’Agriculture et Agroalimentaire Canada, visera à « renforcer la capacité de l’industrie laitière d’effectuer une recherche d’avant-garde dans le but de rester concurrentielle durant de nombreuses années », a déclaré le ministre.

Ces recherches approfondies seront axées sur trois grands champs, soit la production laitière durable, les  génétique et génomique laitières et la nutrition du lait, a-t-on précisé.

On espère que les résultats de ces recherches aideront à renforcer la compétitivité de l’industrie laitière canadienne par l’augmentation de la productivité et l’amélioration des conditions physiques et du bien-être des animaux.

Les fonds de 12 millions $ proviennent du programme Agri-innovation de Cultivons l’avenir 2.

Une ancienne grappe de recherche laitière, qui a pris fin en mars dernier, a permis la réalisation de 48 projets en production laitière, de même qu’en nutrition et santé humaines. Les investissements dans le cadre de ces travaux s’élevaient à près de 12 millions $.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *