Volume 31 Numéro 08 Le 6 décembre 2013

2014 : Année internationale des fermiers de famille


Les familles agricoles seront le centre de l'attention en 2014, lors de l'Année internationale des fermiers de famille, déclarée par la FAO. Photo ILessard

Par Agricom


L’agriculture familiale sera mise à l’avant-scène l’année prochaine. L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a déclaré à New York le 24 novembre dernier que 2014 serait l’Année internationale de l’agriculture familiale.

On estime qu’il y a plus de 500 millions de fermes familiales au monde et elles représentent en moyenne 80 % de toutes les exploitations dans plusieurs pays en développement.

Selon le directeur général de la FAO, José Graziano da Silva, les fermes familiales méritent qu’on souligne leur potentiel sur les communautés du monde entier. « En choisissant de célébrer cette année, nous reconnaissons que les agriculteurs familiaux sont des figures de proue dans la double urgence à laquelle est confronté le monde aujourd’hui : améliorer la sécurité alimentaire et sauvegarder les ressources naturelles », a-t-il commenté.

L’Année internationale aura donc pour vocation de faire mieux connaître l’agriculture familiale et l’agriculture à petite échelle en montrant leur rôle fondamental dans la réduction de la pauvreté et de la faim.

La FAO promet une année remplie de débats sur le sujet des fermiers de famille, mais aussi un engagement à grande échelle dans un esprit de coopération pour amorcer une prise de conscience planétaire et une sensibilisation face aux enjeux auxquels sont confrontés les petits exploitants agricoles.

La FAO a mis en lumière les difficultés des résidents des zones rurales, dont font partie les agriculteurs, notamment en ce qui a trait à l’insécurité alimentaire. Dans les pays comme l’Afrique, l’Asie, le Proche-Orient et l’Amérique latine, les populations ont de grandes difficultés à avoir accès aux ressources naturelles, aux technologies et aux politiques.

L’organisme croit donc qu’en mettant un environnement stratégique propice, les plus petits fermiers pourront rapidement déployer leur potentiel productif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *