Volume 34 Numéro 05 le 21 octobre 2016

Accès élargi au marché mexicain pour le bœuf canadien

Par Chantal Quirion


Le Canada a obtenu un accès élargi au marché mexicain pour le boeuf et les produits du boeuf canadiens provenant d’animaux de tous âges, et ce, conformément aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé animale. L’accès élargi permettra le libre commerce du bœuf et des produits du bœuf à l’échelle de l’Amérique du Nord.

Cette annonce a été faite le 7 octobre  alors que le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire Lawrence MacAulay terminait sa première visite officielle au Mexique, où il a rencontré le secrétaire à l’Agriculture du Mexique, José Calzada.

« Le Canada est satisfait de l’engagement du Mexique de rétablir l’accès pour le bœuf canadien. Il s’agit d’une étape importante qui met en relief la solidité de ses relations avec le Mexique dans le domaine du commerce agricole. Cet accès élargi, qui se fonde sur de rigoureux principes scientifiques, crée de nouvelles occasions d’exporter encore plus de bœuf canadien de qualité supérieure vers le Mexique tout en mettant plus d’argent dans les poches des producteurs et favoriser la croissance de la classe moyenne. », a commenté le ministre MacAulay.

Pendant son séjour, le  ministre MacAulay a prononcé un mot d’ouverture lors du dîner de gala de Boeuf Canada Inc., où il a fait la promotion de la marque « Boeuf canadien » en mettant l’accent sur la salubrité et la qualité supérieure du boeuf produit de façon durable au Canada.

Du côté de la Canadian Cattlemen’s  Association (CCA), les réactions à cette ouverture sont tout aussi positives :

« Les mois d’octobre et de novembre sont traditionnellement le temps de l’année où les producteurs canadiens de bœuf envoient la plupart de leurs vaches d’élevage matures sur le marché. Le Mexique a été traditionnellement un excellent marché pour le bœuf canadien. Avec en plus, l’accès élargi au bœuf de plus de trente mois, nous attendons avec impatience les opportunités qu’apportera pour tous les producteurs de bœuf du Canada, l’accès complètement rétabli pour le bœuf et les produits du boeuf peu importe l’âge du bovin », a répondu John Masswohl, directeur des relations gouvernementales et internationales au sein de la CCA.

Impacts

L’industrie canadienne prévoit que cet accès élargi au marché mexicain pour le bœuf se traduira par des ventes supplémentaires estimées à 10 millions de dollars par année et que les ventes annuelles totales de boeuf au Mexique pourraient excéder 200 millions de dollars.

Sur le plan des recettes, le bœuf frais désossé se classe au troisième rang des exportations canadiennes vers le Mexique.

L’industrie estime également que le Canada et le Mexique ont une relation commerciale complémentaire, leurs échanges bilatéraux de produits agricoles et alimentaires se chiffrant à environ 3,5 milliards de dollars par année. Les deux pays entretiennent des relations diplomatiques depuis plus de 70 ans et maintiennent un partenariat dans le cadre de l’Accord de libre-échange nord-américain depuis plus de 20 ans.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *