Alimentation

AgriCité 2e édition, un événement à la hauteur du monde agricole d’aujourd’hui


L'événement AgriCité a terminé la journée par une visites des nouvellles installations du collège. Ici on peut voir la nouvelle chambre de croissance du collège. Photo : Roxanne Lormand

Par Roxanne Lormand
[email protected]



Le 28 novembre dernier, les élèves de l’Institut de formation et de recherche en agroalimentaire (IFRA) de La Cité à Ottawa ont présenté une deuxième édition d’AgriCité. L’événement sous le thème de l’agriculture durable cette année, s’est déroulé dans le nouveau pavillon Excentricité du collège et aura attiré plus de 200 participants.

Sur place on retrouvait plusieurs kiosques menés par des étudiants afin d’en apprendre un peu plus aux participants sur diverses thématiques. Les fruits et légumes, les cultures en serre, les productions animales, les œufs et volailles, le secteur laitier, les technologies et innovations, l’agroenvironnement, les grandes cultures et la mise en marché étaient parmi les thématiques principales de l’événement. Plusieurs professionnels du milieu étaient également sur place et permettaient aux étudiants et aux visiteurs d’échanger.

Plusieurs kiosques étaient sur les lieux, certains animés par des étudiants et d’autres par des experts. Photo : Roxanne Lormand

La journée s’est terminée en après-midi avec le salon VIP de l’Union des cultivateurs franco-ontariens (UCFO). Les participants étaient par la suite invités à visiter les locaux du collège nouvellement transformés pour l’IFRA. Une chambre de croissance fait maintenant office de serre intérieure. Des salles de classe et des laboratoires adaptés furent aussi présentés. Un jardin est même présent sur les terrains du collège pour les programmes nécessitant l’apprentissage des cultures extérieures. De plus, une visite de la salle des machineries agricoles était possible. Bref, il est clair que les étudiants de l’IFRA ont tout ce qu’il leur faut au collège La Cité à Ottawa pour bien réussir leurs études et tailler leur place sur le marché du travail.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *