Volume 31 Numéro 22 Le 15 août 2014

Agricom couvert d’honneurs


Eva Larouche de Financement agricole Canada remet à la rédactrice en chef d'Agricom, Isabelle Lessard, le prix pour la meilleure qualité du français. -Photo APF

Isabelle Lessard

Par Isabelle Lessard
Rédactrice en chef
redaction@journalagricom.ca


Le journal Agricom a ajouté quelques pièces à sa collection de trophées le 11 juillet en remportant trois prix remis par l’Association de la presse francophone (APF). Le Gala des prix d’excellence, qui s’est tenu au Centre des congrès d’Ottawa, est un événement annuel qui vise à récompenser les journaux francophones hors Québec.

Chaque année, une quinzaine de prix sont décernés aux médias écrits s’étant le plus démarqués.

Seul journal agricole francophone de la partie, Agricom a remporté l’un des prix les plus prestigieux de la compétition, soit celui pour la meilleure qualité du français. Il s’agit d’un honneur gratifiant pour son directeur général, Simon Durand, puisque le journal n’emploie aucun correcteur, contrairement à plusieurs journaux membres de l’APF.

« Notre rédactrice en chef met beaucoup d’efforts à passer à la loupe chacun des textes avant qu’ils ne soient publiés et je suis plus que fier de voir que tout ce travail porte ses fruits », avoue-t-il.

De malheur à honneur
L’incendie majeur qui a rasé la Fromagerie St-Albert a eu des échos jusqu’à cette soirée. Agricom a réussi à tirer du positif de ce triste événement qui a marqué la population franco-ontarienne en décrochant les honneurs pour la meilleure photographie de l’année.

La photo du bâtiment en flammes a été prise dans le vif de l’action par Karine Millette, alors que les pompiers tentaient toujours d’éteindre les flammes. On y voit l’enseigne de la fromagerie, miraculeusement épargnée par le feu, derrière laquelle on ne peut que constater que le magasin fumant menace de s’effondrer en raison des lourds dommages.

Il s’agit d’une distinction particulièrement intéressante à recevoir pour le journal puisqu’elle vient récompenser la participation citoyenne à la presse locale. Mme Millette avait pris l’initiative d’envoyer au journal quelques clichés qu’elle avait pris en arrivant sur les lieux, peu après que le feu se soit déclaré.

M. Durand espère que cette récompense encouragera les lecteurs à participer davantage au développement de leur journal agricole et à faire parvenir des suggestions de sujets, des événements à venir, des photos, des commentaires ou même des lettres ouvertes en réaction à ce qu’ils ont lu dans Agricom.

« Nos lecteurs sont nos yeux et nos oreilles sur le terrain, soutient Simon Durand. Avec la petite équipe que nous avons, nous ne pouvons pas être partout en même temps et c’est pourquoi j’invite les gens à nous contacter pour participer à la vitalité de leur journal francophone et assurer une meilleure couverture de l’actualité agricole ontarienne, partout en province. »

Finalement, le texte « De nouvelles appellations provinciales pourraient voir le jour », d’Isabelle Lessard, s’est classé au premier rang pour le « meilleur article sur l’économie ».  Les juges ont dit de ce texte qui traitait des failles de l’appellation « Ontario, terre nourricière » qu’il s’agissait d’un « sujet très intéressant pour le grand public, surtout quand on connaît l’engouement du public pour la nourriture locale ».

Le texte « Les fromageries ontariennes menacées » de la même auteure a également reçu une mention du jury dans cette même catégorie, ainsi qu’une autre dans la catégorie « meilleure couverture d’un événement ». C’est le cas aussi pour son texte « La magie de Noël… grâce aux arbres » qui s’est classé deuxième place pour le « meilleur article d’intérêt communautaire ».

Quant au cahier spécial « La relève agricole débarque à la ferme » sur la graduation des étudiants du Campus d’Alfred, il s’est classé 3e meilleur cahier spécial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *