Le 19 juin 2002

Agriculture Canada utilisera davantage d’éthanol 85

Par (D'après AAC)


Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) inaugurait récemment sa nouvelle installation de ravitaillement en carburant ?Éthanol 85? (E-85), une installation dotée d’une grande capacité d’entreposage du carburant et de pompes à carburant pour servir le parc de véhicules à carburant ?verts’ d’AAC. Ce parc de 15 véhicules alimentés à l’éthanol 85 est l’un des plus grands au sein du gouvernement et on prévoit l’agrandir.

Cette inauguration coïncidait avec les activités de la Semaine de l’environnement à la Ferme expérimentale centrale qui comprenait, outre l’ouverture d’une installation de ravitaillement en carburant ultramoderne, la démonstration d’un tracteur muni d’un système unique qui mesure la consommation de carburant.

En effet, dans le cadre d’un programme de recherche, le personnel d’Agriculture Canada fera la démonstration d’un tracteur muni d’un système pouvant mesurer avec exactitude les exigences en matière de puissance et de consommation de carburant lors des divers travaux des champs.

«Je suis fier du leadership dont AAC fait preuve pour la sauvegarde de l’environnement», a déclaré le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Lyle Vanclief. «L’un des éléments principaux de notre Cadre stratégique pour l’agriculture est d’accroître la responsabilité du secteur envers l’environnement. Ces mesures vont dans le sens de ce qui doit être fait pour réaliser cet objectif», a ajouté le ministre, dévoilant un peu plus d’information sur les intentions de son ministère quant à la direction future de l’agriculture canadienne.

Comme carburant, l’éthanol 85 est beaucoup plus écologique que l’essence, qui contribue largement aux changements climatiques. On estime qu’un litre de bio-éthanol substitué à un litre d’essence permet de réduire de 70 % l’accumulation dans l’atmosphère du dioxyde de carbone, un gaz à effet de serre. La réduction des gaz à effet de serre est partie intégrante de la Loi sur les carburants de remplacement.

À l’avenir, tous les centres de ravitaillement en vrac fédéraux qui seront construits offriront ce même niveau de technologie, selon un communiqué d’AAC. Cinq autres centres au pays, soit St-Jean sur le Richelieu (Québec), Brandon (Manitoba), Swift Current (Saskatchewan), Lethbridge (Alberta) et Agassiz (Colombie-Britannique), jouiront d’installations de ce genre au cours de cette année, dit AAC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *