Volume 26 Numéro 03 Le 17 septembre 2008

Ajustements au Tournant vert des Libéraux fédéraux


le PLC en a profité pour présenter un candidat-vedette fort bien connu des agriculteurs, un ardent défenseur des dossiers et des préoccupations agricoles: l’ancien président de la Fédération canadienne de l’agriculture, Bob Friesen, dans Charleswood-St.

Le tournant vert présenté cet été par le chef du parti libéral du Canada, Stéphane Dion, accorderait des incitatifs supplémentaires de 650 millions de dollars pour les producteurs agricoles, a déclaré récemment le porte-parole libéral en matière d’agriculture, Wayne Easter.

Suite à des discussions avec les milieux agricoles et après avoir écouté leurs suggestions, les Libéraux ont décidé de bonifier le Tournant vert envers les agriculteurs et les ruraux, explique M. Easter :

« Nous avons désormais des mesures particulières pour aider les agriculteurs à s’adapter à notre Tournant vert, pour les encourager et les récompenser parce qu’ils réduisent leur dépendance aux combustibles fossiles et qu’ils investissent dans d’autres sources d’énergie. »

Hier, à Winnipeg, M. Dion a annoncé que dans le cadre du Tournant vert libéral, 400 millions de dollars sur quatre ans seront consacrés à des crédits de réduction des émissions nocives. Ces crédits seront accordés sous forme de crédits d’impôt remboursables, ce qui signifie que les agriculteurs seront récompensés pour leurs réductions d’émissions, peu importe leurs revenus.

M. Easter a expliqué que les crédits de réduction des émissions nocives encourageront et récompenseront les producteurs qui atteignent des réductions vérifiées d’émissions de gaz à effet de serre qui ne sont pas liées à la consommation d’énergie, notamment grâce aux puits de carbone créés par le labour minimal, à la gestion des fumiers et à la mise en jachère des terres.

En plus de la déduction pour amortissement accéléré du Tournant vert libéral au titre des investissements dans la machinerie et l’équipement vert, un nouveau gouvernement libéral consacrera 250 millions de dollars à un Fonds pour les fermes écologiques. Ce Fonds va à la fois financer la recherche et accorder des crédits pour les technologies agricoles vertes qui réduisent la consommation de carburant et les émissions de gaz à effet de serre.

Les habitants des régions rurales profiteront aussi des importantes réductions de l’impôt sur le revenu et d’autres avantages fiscaux du Tournant vert, notamment une nouvelle prestation fiscale universelle pour enfants d’une valeur de 350 dollars par enfant par année, un crédit d’impôt à l’emploi remboursable de 1850 dollars pour les Canadiens qui gagnent moins de 50 000 dollars, et un crédit rural vert de 150 dollars pour chaque contribuable vivant en milieu rural, qu’il paie des impôts ou non.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *