Volume 25 Numéro 07 Le 12 novembre 2007

Belle saison pour les Glaneurs

Par André Dumont, collaborateur régulier au Journal Agricom


Les Glaneurs Kim Brisson et Stéphane Cléroux, ont vendu des légumes cet été dernier, au kiosque des Glaneurs à Rockland, dans l’Est ontarien. Photo A.Dumont.

ROCKLAND ? Après une première saison à cultiver des légumes pour les vendre directement aux consommateurs, les Glaneurs peuvent se donner une bonne tape dans le dos.

Le groupe de travailleurs agricoles avec une déficience intellectuelle a cultivé un jardin et une serre à Limoges et tenu un kiosque de vente très apprécié sur la rue Laurier, à Rockland.
« Tout s’est très bien passé. Ils étaient très fiers de dire aux clients que c’est eux qui avaient semé ces légumes à la fin de l’hiver », a indiqué Caroline Arcand, la directrice du Groupe Convex, un réseau « d’entreprises affirmatives » créé par les Services d’aide aux enfants et aux adultes de Prescott et Russell.

La demande au kiosque a été telle que les légumes du jardin des Glaneurs n’ont pas suffi. On s’est donc tourné vers d’autres producteurs de la région pour compléter l’inventaire.

Les Glaneurs ont aussi vendu les fromages de chèvre de la ferme Famy et le miel de la ferme Levac.

« Le kiosque était très bien situé. Il y avait du stationnement, un peu d’ombre et nous étions très visibles. Un gros merci à Alain Potvin, qui nous a prêté l’emplacement », dit Mme Arcand.

L’été prochain, les Glaneurs devront probablement se trouver un autre site. Ils auront toutefois l’aide de la municipalité de Clarence-Rockland, dont les élus sont enchantés du projet.

Selon l’agente de communication Julie Chartrand, le comité de développement économique de la municipalité souhaite toujours établir un marché public à Rockland, mais rien n’indique que cela se fera l’été prochain.

En plus de vendre au kiosque, les Glaneurs ont livré des paniers de légumes à 12 familles pendant tout l’été.

Les ventes totales s’élèvent à environ 25 000$, estime Mme Arcand. Toutefois, c’est au chapitre de l’insertion sociale que l’initiative des Glaneurs est un véritable succès.

« Des gens de Rockland nous ont même donné des cartes de remerciement, raconte Mme Arcand. Certains revenaient tous les deux jours, pour nous confier leurs recettes ou pour jaser. »

L’an prochain, le jardin des Glaneurs sera encore plus productif. Au printemps dernier, on avait perdu plusieurs plants de tomate en raison du gel et d’un problème technique. L’objectif est maintenant d’augmenter la marge de profit en augmentant la proportion de légumes vendus qui proviennent du jardin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *