Volume 25 Numéro 17 Le 7 mai 2008

Bientôt un dixième étudiant parrainé par le Campus d’Alfred


Robert St-Amant, responsable du programme d’étudiants réfugiés au Campus d’Alfred de l’Université de Guelph, lors d’une soirée de levée de fonds. Photo courtoisie.

Un dixième étudiant réfugié sera accueilli au Campus d’Alfred en septembre prochain, annonce Robert St-Amant, responsable du programme d’étudiants réfugiés au Campus d’Alfred de l’Université de Guelph.

Ce dernier, Lugi Stephano Bikoroti, vient d’un camp de réfugiés du Malawi après avoir échappé à la mort dans son pays d’origine.

« Les violences politiques sont encore très répandues dans la région des Grands Lacs en Afrique centrale notamment en République démocratique du Congo », selon Gervais Bagaza, arrivé lui-même à Alfred en 2006. Gervais a passé deux ans à Alfred et aimerait poursuivre ses études à l’Université d’Ottawa à l’automne.

Lugi est Congolais (RDC). Il est réfugié au Malawi depuis novembre 2004. Il est né dans une famille de sept enfants mais il vit seul aujourd’hui. La mère de Lugi est morte pendant sa huitième grossesse. Lugi a perdu son père, ses quatre s’urs et deux frères dans les violences politiques qui ont ravagé son pays.

Lugi a été inscrit en Nutrition et salubrité des aliments pour septembre 2008. « On espère que Lugi arrivera à la mi-août ; il s’agit de notre 10e étudiant parrainé depuis 2000 », déclare M. St-Amant.

Incidemment, l’EUMC fêtera cette année l’arrivé de son 1000e étudiant parrainé en 30 ans.

Deux étudiants réfugiés pour 2009
Le Comité local de l’Entraide universitaire mondial du Canada (EUMC) du Campus d’Alfred a de grandes ambitions pour 2009: on compte accueillir pas un, mais deux étudiants réfugiés, et plus de femmes.

« Nous avons accumulé les réserves nécessaires pour parrainer deux étudiants dans un an. Nous sommes en voie d’atteindre le rythme de croisière pour lever 10 000 $ par an », indique M. St-Amant.

Le Campus d’Alfred aurait accepté de trouver les fonds nécessaires pour parrainer deux étudiants en portant sa contribution à 24 000 $.

« Nous faisons vraiment une différence pour ces personnes ».
« Parrainer un étudiant exige beaucoup de ressources. Heureusement, le Campus contribue beaucoup. Le Comité local de l’EUMC à Alfred, responsable du parrainage, doit trouver un autre 6000$ », précise-t-il.

Le Comité mène plusieurs activités de levée de fonds dont des campagnes par courrier / courriel et l’organisation d’activités étudiantes. Une soirée culturelle impliquant le personnel et la communauté a permis de ramasser près de 900$ dernièrement.

« La solidarité internationale à Alfred est devenue une tradition. Non seulement parraine-t-on des étudiants depuis dix ans mais on s’implique dans le développement international. »

Des étudiants et employés du Campus sont engagés dans des projets à travers le monde grâce, entre autres, à des financements de l’ACDI administrés par les collèges communautaires (ACCC) et les universités et collèges (AUCC) du Canada.

« Nous sommes interpellés par la justice et la paix. Le parrainage permet un effet immédiat et très réel. Ça change vraiment la vie d’une personne qui vient étudier avec nous », ajoute Vanessa Reber une étudiante en Technologie agricole.

« Je remercie tout le monde pour leur soutien! Dans la communauté d’Alfred, les gens travaillent fort pour nous intégrer. On profite beaucoup de l’échange social et culturel », conclut Gervais.

Deux façons de contribuer des $
Le public est invité à apporter son soutien. « Votre appui financier nous permettra de changer radicalement la vie d’une personne qui n’attend que l’opportunité de venir faire sa contribution à la vie canadienne », précise M. St-Amant.

Pour contribuer, on peut soit faire parvenir un chèque fait à l’ordre de l’EUMC, à l’attention de Robert St-Amant au Campus d’Alfred (C.P. 580, Alfred, Ont. K0B 1A0).

On peut aussi faire un don en ligne sur le site de l’EUMC (www.wusc.ca/fr/don/faire_don). Assurez-vous de signifier que le don est pour le parrainage à Alfred.

Un reçu aux fins d’impôt est posté par Entraide universitaire mondiale du Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *