Volume 32 Numéro Le 3 juillet 2015

Bienvenue à Chantal Quirion



redaction@journalagricom.ca


Le journal Agricom est heureux d’accueillir Chantal Quirion à titre de journaliste et coordonatrice, au sein de son équipe. Il s’agit en fait d’un retour, puisque Chantal a fait ses débuts dans la presse écrite, chez nous, il y a une dizaine d’années. Elle a depuis aiguisé sa plume au sein des hebdomadaires de la Compagnie d’Édition André Paquette, principalement pour le journal  Le Carillon et plus récemment, le journal Vision. Les enjeux agricoles et les actualités du domaine agroalimentaire ont toutefois continué à retenir son intérêt, d’où son retour parmi nous.

Chantal est originaire de Sherbrooke en Estrie. Elle a étudié en Communication graphique à l’Université Laval à Québec. Elle y a par la suite exercé son métier comme pigiste, dans le domaine des arts graphiques et des arts visuels. C’est à son arrivée dans l’Est ontarien, il y a environ 16 ans, qu’elle a décidé d’exploiter ses aptitudes de communicatrice dans le secteur de l’écrit. Chemin faisant, elle a participé à quelques projets avec les Productions R. Charbonneau, dont la réalisation des capsules de présentation pour les comédiens  de la troisième saison de FranCoeur, télésérie francophone qui a marqué la communauté agricole et qui demeure la première fiction distribuée par TFO.

« Si la crise de la vache folle ou les défis liés à la relève agricole ont été portés au petit écran, c’est bien la preuve que bien des gens s’y intéressent même s’ils  ne sont pas directement concernés. Le monde agricole en est un en pleine effervescence et je m’efforcerai de mettre en lumière les grandes questions qui contribuent aujourd’hui à façonner son avenir. Aussi, je remercie  Isabelle Lessard, qui m’a assuré de son grand soutien pour la transition. En quittant son poste de rédactrice en chef pour la direction des communications à la Fromagerie St-Albert, cette dernière m’a laissé de très grands souliers à chausser, mais un défi très stimulant à relever. L’un de mes plus grands souhaits est d’arriver à refléter la réalité de toutes les communautés agricoles franco-ontariennes et de tous les types de productions. Mais pour ce faire, j’aurai besoin de votre collaboration. »

Chantal invite nos lecteurs à lui transmettre leurs commentaires et leurs suggestions par courrier électronique à l’adresse: redaction@journalagricom.ca.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *