Le 6 décembre 2004

Bourses au Collège d’Alfred: des étudiants heureux et encouragés!

Par Chantal Quirion


Des boursières du Collège d’Alfred posent en compagnie du directeur de l’établissement, Gilbert Héroux, alors qu’il vient de distribuer plus de 14 000 dollars. Partagée entre huit étudiants, cette somme représente un total de 19 bourses. Sylvie Dandurand

Costume rouge et kilos en moins, Gilbert Héroux, le directeur du Collège d’Alfred de l’Université de Guelph, a tout de même donné l’impression d’être le Père Noël en ce début du temps des Fêtes. Lors de la remise de bourses qui s’est déroulée le 18 novembre dernier au Collège, il a distribué 19 bourses, qui partagées entre huit étudiants, ont totalisé une somme de plus de 14 000 dollars.

Les bourses sont attribuées selon différents critères. Certaines en considération des performances académiques, d’autres pour l’implication dans des activités communautaires, et d’autres en vertu des besoins financiers ou pour souligner les qualités de leadership.

« Nous sommes très choyés au Collège d’Alfred, mentionne le président du Comité de prix et bourses, Gabriel Gauthier, également maître de cérémonie à cette occasion. Nous avons un excellent fonds. Il y a même des sommes qui n’ont pas été versées faute de demandes. » Il invite donc les étudiants à poser leur candidature en plus grand nombre.

Étienne Papineau, l’un des récipiendaires qui a obtenu plusieurs bourses commente: « L’appui du milieu m’est très cher et me donne un bon coup de main. Ça fait plaisir de constater que quelque part, quelqu’un me regarde et souhaite que je continue à faire ce que je fais’ et plus! »

Il n’est pas le seul à avoir obtenu plusieurs récompenses. Josée Laflèche, étudiante de première année en Technologie agricole, s’est levée à sept reprises au cours de cette remise. « Je m’attendais à recevoir la bourse pour le Comté de Russell, mais j’avoue que je suis vraiment surprise d’en avoir remporté autant », dit-elle.

La jeune femme qui devait poursuivre ses études à La Cité collégiale en Garde éducative à la petite enfance, a soudainement changé d’idée en décidant de s’inscrire au Collège d’Alfred à quelques semaines de la rentrée scolaire. Une bonne décision, semble-t-il.

Issue d’une famille de producteurs laitiers à St-Albert, Josée croit que d’avoir été initiée très jeune aux travaux de la ferme lui procure une connaissance du milieu qui l’aide dans son cheminement académique actuel. Quant à son changement d’orientation, elle estime que ses parents, en lui donnant plus de responsabilités et en lui faisant pleinement confiance sur la ferme l’été dernier, lui ont fait prendre conscience de toute la beauté du métier. «Ce sont mes parents que je dois remercier pour ces bourses, dit-elle, pour la confiance qu’ils ont eue en moi mais aussi par l’exemple qu’ils m’ont donné. Ils sont très impliqués socialement malgré que nous soyons quatre enfants. Et, ils nous ont tant donné! ».

Pour Marie-Noëlle Brunet, également boursière dans plus d’une catégorie, la somme servira à réaliser un projet qui lui tient à c’ur: effectuer un stage en Europe pour étudier l’élevage ovin, en particulier la production de l’agneau pré salé.

« Pendant treize ans mes parents ont accueilli des stagiaires. J’ai été habituée à cet univers et j’ai envie moi aussi d’en faire l’expérience ». Avant d’entreprendre ses études au Collège, Marie-Noëlle a d’abord complété un certificat en art culinaire à La Cité collégiale, une expérience riche et variée qui l’a amenée à faire de nombreuses découvertes.

Entre autres, elle y a développé un intérêt pour les produits régionaux et compte bien devenir productrice ovine. « Mes parents étaient producteurs laitiers. Ils ont vendu le troupeau mais il nous reste la terre et les bâtiments. Je pourrais donc me lancer dans cette production. ». Elle envisage particulièrement de donner une caractéristique à son élevage en se spécialisant dans le pré salé: « À La Cité collégiale mes professeurs disaient souvent qu’il y a une grande demande pour les produits du terroir ». Elle souhaite s’établir sur la terre familiale à Ste-Anne-de-Prescott à la fin de ses études après avoir résidé dans la région du Mont Tabor où paissent de nombreux moutons.

Contrairement à la croyance populaire, c’est la gente masculine qui s’est illustrée pour ses performances académiques. Dominic Bouchard et Denis Canuel ont décroché une bourse d’excellence pour avoir maintenu une moyenne académique au-dessus du seuil élevé de 85%. Tous deux sont en Technologie agricole et ont choisi de se spécialiser en développement international.

Absent lors de la remise, l’un de leurs enseignants, Robert St-Amand, rapporte que ce sont deux étudiants qui ont en commun une très grande motivation. « Je pense qu’ils ont trouvé leur voie, dit-il. M. Camuel est un étudiant adulte qui effectue un retour aux études après avoir travaillé dans le secteur agricole et M. Bouchard a déjà étudié d’autres disciplines avant de s’inscrire en développement international. Ils ont également en commun d’avoir déjà effectué des stages à l’étranger ».

Par ailleurs, M. St-Amand affirme que ces étudiants ont un sens de l’organisation hors du commun qu’ils sont très sérieux et qu’ils sont aussi très impliqués: « Ils ont déjà commencé à travailler sur un important projet pour le prochain semestre. Ils savent où ils s’en vont mais aussi, ils éprouvent un plaisir certain à faire ce qu’ils font ».

Une belle journée pour ces huit étudiants qui n’ont pas eu à attendre Noël pour ouvrir leur cadeau, des cadeaux bien mérités!

Liste des bourses et leurs récipiendaires

Bourse de la Fédération d’agriculture de Russell: Josée Laflèche

Bourses d’excellence
Dominic Bouchard ?Denis Canuel

Bourses du directeur
Marie-Noëlle Brunet?Josée Laflèche?
Jacinthe Plourde-Joly ? Sylvie Dandurand

Bourses Accès uniques au Collège d’Alfred
A&S Tremblay: Josée Laflèche
JJM: Josée Laflèche
J.A. Demers: Étienne Papineau
Ottawa Valley Seed Growers Association ? Finance: Caroline Lévesque

Fédération des caisses populaires de l’Ontario: Josée Laflèche

Conseil communautaire du Collège d’Alfred
Marie-Noëlle Brunet ?Josée Laflèche
Caroline Lévesque ? Étienne Papineau

Bourses Accès remises par l’Université de Guelph
William T. Ewen
Marie-Noëlle Brunet ? Josée Laflèche

Ontario Cattlemen’s Association
Étienne Papineau

« Je suis fier que trois de nos étudiants aient remporté des bourses de Guelph » – G. Gauthier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *