Volume 32 Numéro 03 Le 26 septembre 2014

Braise d’automne vit un vent de changement

Isabelle Lessard

Par Isabelle Lessard
Rédactrice en chef
redaction@journalagricom.ca


Pour la première fois de son histoire, l’événement phare de la Fondation du Collège d’Alfred, Braise d’automne, sera présenté sous le sceau d’un trio collégial. Le Campus d’Alfred, La Cité et Collège Boréal se retrouveront sous le même toit, le 23 octobre prochain, pour soutenir l’éducation agroalimentaire francophone.

Cette édition ne servira cependant pas à amasser des fonds pour la Fondation, comme c’était le cas dans les années précédentes. Le conseil d’administration a décidé de faire de cet évènement un lieu de rencontre entre la communauté et les institutions d’enseignement.

« Le Campus d’Alfred se retrouve à une ère de transition et de renouveau, affirme Benoît Lachaine, président de la Fondation du Collège d’Alfred. Cette soirée est une belle occasion de tisser des liens d’avenir avec nos partenaires, le Collège Boréal et La Cité. »

L’événement permettait à la Fondation de renflouer ses coffres de 20 000 à 25 000 $ par année grâce à la vente de billets, à la participation de commanditaires et à la générosité de la communauté.

La Fondation promet toutefois une soirée agréable en compagnie de gens qui ont à cœur leur collège agricole francophone. Fidèle à sa tradition, Braises d’automne propose vin et bouchées créées par les artisans culinaires de la région et un encan qui suscite toujours beaucoup d’intérêt.

Les convives auront droit à une soirée animée par Jasmine Lalonde, agente principale des communications à RadioCanada/Ottawa-Gatineau. La présidente de La Cité, Lise Bourgeois, et le doyen de l’École des métiers et technologies du Collège Boréal, Brian Vaillancourt, seront également de la partie.

Ce rendez-vous entre sympathisants du Campus d’Alfred et les nouveaux joueurs permettra d’avoir des échanges sur un devenir solide de l’établissement postsecondaire spécialisé en agriculture, nutrition et soins vétérinaires.

Changement de vocation possible
La Fondation du Collège d’Alfred pourrait bien changer de vocation, a appris Agricom. Le conseil d’administration pourrait décider de faire autre chose de constructif avec les fonds qu’elle amasse.

Les fonds amassés lors des événements organisés par la Fondation servent à remettre des bourses d’études ou à acheter du matériel éducatif. L’an passé par exemple, les fonds étaient notamment destinés à moderniser l’équipement de la salle de traite de l’étable laitière.

Chose certaine, la Fondation est là pour rester. Il s’agit d’une fondation indépendante de l’Université de Guelph et de tout autre partenaire.

Pour appuyer la cause du Collège d’Alfred, procurez-vous des billets au coût de 75 $ au 613 679-2218, poste 304. L’événement est ouvert à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *