Volume 29 Numéro 03 Le 21 septembre 2011

Cairns : Préoccupé par le libre commerce


Selon Gerry Ritz, les 19 délégués des pays membres se seraient ralliés derrière le projet de réforme du régime de commercialisation à guichet unique qu'est la Commission canadienne du blé.

Par Agricom
redaction@journalagricom.ca


Le Canada et ses 18 pays homologues membres du Groupe de Cairns se sont réunis du 7 au 9 septembre derniers afin de renforcer le commerce agricole inter­national. En outre, le Groupe de Cairns se sont dits très inquiets concernant l’état actuel des négociations du cycle de Doha de l’OMC et ont demandé l’établis­sement d’un programme réaliste pour la libéralisation du commerce et la création d’un système commercial prévisible.

 

Le ministre Ritz a souligné l’importance d’adapter la réglementation commer­ciale à un secteur agricole novateur en pleine croissance. Le Canada appuie énergiquement l’innovation en agricul­ture, car c’est cette innovation qui permet aux agriculteurs de continuer à produire des aliments de haute qualité en grande quantité et qui nous aide à atteindre nos objectifs mondiaux en matière de sécuri­té alimentaire. Pendant la conférence, le ministre Ritz s’est engagé à poursuivre avec la communauté internationale les discussions sur la gestion efficace de la présence non intentionnelle en faible quantité de matières génétiquement modifiées dans les produits agricoles importés.

 

Le ministre Ritz a en outre rencontré son homologue du Maroc, le ministre de l’Agriculture Aziz Akhannouch, pour discuter des avantages que le prochain accord de libre-échange offrira aux agri­culteurs des deux pays. Les ministres ont confirmé que le premier cycle des négociations aura lieu à Ottawa la se­maine du 11 octobre.

 

« Nous poursuivons les négociations de libre-échange avec le Maroc afin d’assurer la sécurité financière des tra­vailleurs canadiens, a déclaré le ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique, l’honorable Ed Fast. Un accord de libre-échange avec le Maroc serait le premier à être signé par le Canada avec un pays africain, et il servirait de porte d’entrée vers les débouchés qui s’offrent aux en­treprises canadiennes dans des secteurs clés tels que l’agriculture, la fabrication et les industries de services sur les mar­chés de la Méditerranée et de l’Afrique du Nord.»

 

Par ailleurs, le Groupe de Cairns a accueilli favorablement la décision du gouvernement du Canada de réformer son régime de commercialisation à gui­chet unique pour le blé, le blé dur et l’orge.

 

Le Groupe de Cairns est une coalition de 19 pays agricoles exportateurs qui s’est engagée à renforcer le commerce agricole. Plusieurs autres partenaires commerciaux importants, ont également assisté à la conférence ministérielle qui a eu lieu du 7 au 9 septembre et qui a été coprésidée par le ministre Ritz et le ministre australien du Commerce, M. Craig Emerson.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *