Volume 31 Numéro 13 Le 7 mars 2014

C’est parti pour le Salon agricole de la vallée de l’Outaouais


Photo courtoisie

Isabelle Lessard

Par Isabelle Lessard
Rédactrice en chef
redaction@journalagricom.ca


C’est aujourd’hui que s’ouvrira la 87e édition de l’exposition agricole, organisée par le Ottawa Valley Seed Growers Association (OVSGA). Le site d’exposition de 120 000 pi2 situé tout près de l’Aéroport international d’Ottawa s’apprête à accueillir une douzaine de milliers de visiteurs en proie aux dernières nouveautés de l’industrie agricole jusqu’au 13 mars.

Le directeur général du Salon, Tom Van Dusen, nous a confirmé que l’événement est tout aussi populaire chez les exposants. De fait, les 350 espaces d’exposition sont tous vendus depuis des lustres et une quarantaine d’entreprises figurent sur la liste d’attentes. Des concessionnaires de machineries et d’équipements agricoles, aux semenciers, en passant par les institutions financières, les syndicats agricoles et les fournisseurs d’intrants, il y en aura pour tous les goûts et surtout tous les budgets.

Comme le veut la tradition, une compétition de semences aura également lieu dans le cadre de l’événement. Les échantillons ayant déjà été soumis au comité, le jury a délibéré le 8 mars au Centre communautaire de Greely pour déterminer les gagnants de chacune des catégories. Les lauréats seront dévoilés le 12 mars à midi au Ernst & Young Center et les échantillons gagnants seront exposés au kiosque # 1231 du OVSGA.

Le 13 mars à midi aura lieu la mise à l’encan d’une œuvre d’art de l’artiste Terry Cowan, de semences et autres articles agricoles au profit de l’Hôpital pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO). Tom Van Dusen espère que les gens participeront en grand nombre. En 20 ans, les organisateurs ont réussi à amasser plus de 100 000 $ pour le CHEO.

Nouveaux kiosques alimentaires
Ceux qui ont fait la file de longues minutes avant de pouvoir se procurer un dîner ou un souper sur place les années précédentes seront heureux d’apprendre qu’un kiosque alimentaire sera ajouté pour l’édition 2014.

Le très coloré casse-croûte Fat Les’s de Kemptville a réussi à mettre un pied dans la porte du Salon agricole. La cuisine roulante sera située à l’extérieure du bâtiment, parmi les tracteurs et autres machineries de grosse taille. Il ne sera cependant autorisé à vendre que des frites, de la poutine, des rondelles d’oignon et des sandwichs-déjeuner puisque ce sont des aliments que ne sert pas le restaurant officiel du EY Center.

Il s’agit de la première année qu’un concessionnaire alimentaire autre que le traiteur officiel, le Great Canadian Plates (GCP), puisse offrir des repas durant l’exposition. Aux heures de pointe, les deux casse-croûte du GCP ne réussissaient pas à répondre à la demande dans un délai raisonnable, ce qui a forcé les organisateurs à trouver une solution pour mieux servir les visiteurs affamés. Tom Van Dusen avoue avoir reçu de nombreuses plaintes à ce sujet. Il s’agit d’un projet-pilote qui a été rendu possible en échange de la promesse de ne pas servir les aliments qui figuraient au menu des restaurants officiels.

« Nous devons cette idée à CPG », avoue la présidente du comité des services alimentaires du Salon agricole de la vallée de l’Outaouais, Lynda McCuaig.

Cette dernière nous a aussi révélé qu’un autre kiosque situé à l’intérieur du bâtiment vendra de la crème glacée, de la limonade et des noix grillées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *