Volume 28 Numéro 04 Le 6 octobre 2010

Concours de labour Clarence-Rockland ? malgré la boue !

Par Pierre-Alain Blais, rédacteur en chef, Journal Agricom


Fernand Pilon de Rockland, au Concours régional de Rockland à Hammond, en train de commencer à tracer des sillons bien droits avec son équipe de chevaux. Photo courtoisie CIL2011.

Il y a deux fins de semaine, avait lieu le Concours annuel régional de labour de Clarence-Rockland au Domaine Chez Philias à Hammond (Ont). Et quand on s’inscrit à un concours de labour, il faut être prêt à toutes sortes de conditions de terrain.

Cette année, le terrain non-drainé était gorgé d’eau, en raison des précipitations abondantes des dernières semaines. Des flaques d’eau tardaient encore à être épongées par le sol de nature argileuse.

Malgré cela, les organisateurs ? Robert Chartrand, administrateur provincial de l’Ontario Plowmen’s Association (Association des laboureurs de l’Ontario) et son épouse Lucille, de Clarence Creek ? disent que le tout s’est très bien déroulé dans la bonne humeur sous un soleil bienveillant de fin d’été.

Les conditions loin d’être idéales n’ont pas fait peur aux 35 laboureurs, dont 5 jeunes âgés de moins de 14 ans, qui ont travaillé forts dans les sillons pour maintenir rectitude et profondeur, et surtout ne pas s’enliser en tournant dans les bouts.

La situation était peut-être un peu plus difficile pour les tracteurs antiques, a remarqué Agricom lors de son passage en fin de journée, ces tracteurs antérieurs à l’innovation indispensable de nos jours de la traction avant.

Par contre, les trois équipes de chevaux s’en sont bien tirées. Le sol n’était certainement pas durci par la sécheresse, comme c’est arrivé certaines années passées.

Toujours est-il que nos braves laboureurs ont usé d’adresse et de persévérance pour accomplir leur ?uvre (car c’est un art) et espérer accumuler le pointage nécessaire pour être invité au grand événement de l’an prochain, le Concours international de labour qui se déroulera tout près dans l’Est ontarien à Chute-à-Blondeau, du 20 au 24 septembre 2011.

Selon Mme Lucille Chartrand, une majorité de compétiteurs ont obtenu un pointage supérieur à 110, ce qui les qualifie pour le concours international de l’an prochain.

Le grand gagnant toute catégorie pour les points est Hubert Brisson, du Québec, qui labourait dans la catégorie tracteur et charrue antiques.

Il y avait aussi une exposition de tracteurs et des tours en charrette tirée par cheval.

Les participants venaient principalement des alentours, mais quelques-uns de l’Outaouais québécois avaient traversé la rivière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *