Volume 29 Numéro 07 Le 16 novembre 2011

Crack aux Affaires francophones et à l’Agriculture


Grant Crack accède au poste d'adjoint parlementaire à l'Agriculture et aux Affaires francophones.

Par Isabelle Lessard, journaliste
redaction@journalagricom.ca


Après avoir été sévèrement critiqué par sa rivale Conservatrice lors des élections d’octobre dernier, Grant Crack n’aura guère le choix de s’adonner à l’apprentissage de la langue de Molière. Le nouveau député qui a succédé à Jean-Marc Lalonde dans la circonscription de Glengarry-Prescott-Russell vient d’hériter du poste d’adjoint parlementaire à la ministre des Affaires francophones.

 

Sa maitrise du français avait soulevé de nombreuses inquiétudes lors de sa campagne électorale, mais M. Crack avait promis de se perfectionner afin de mieux représenter les électeurs de sa circonscription.

 

Mentionnons que selon les divisions du recensement de Statistiques Canada, les régions de Prescott-Russell et de Stormont-Dundas-Glengarry sont parmi les trois régions qui comptent la plus forte concentration de francophones en Ontario, soit respectivement 53 000 et 25 000 citoyens de langue française.

 

Grant Crack occupera également la même fonction au ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales à Queen’s Park.

 

Il s’agit d’ailleurs de l’un des seuls députés libéraux qui a été élu dans une circonscription rurale. On se rappellera que plusieurs Libéraux qui s’étaient présentés en milieu agricole ont pratiquement tous été battus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *