Le 7 avril 2004

De l’eau pour les générations futures Identification des puits en milieu rural dans Prescott et Russell

Par Chantal Quirion


Lancement du projet d’identification volontaire des puits en milieu rural au siège social de l’UCFO, le 6 avril dernier. À l’occasion de la pose symbolique d’une affiche (de g. à dr.): Dr Pierre Soucy ? président de Boisés Est, Jean-Yves Parisien ? coordo

Un vaste projet pilote visant à identifier les puits de plus de 1000 exploitations agricoles dans les comtés de Prescott et Russell, sera mis en branle dans les mois à venir. Sous l’égide de l’Union des cultivateurs franco-ontariens (UCFO) et du Conseil d’intendance environnementale de Prescott et Russell (CIEPR), le projet vise à prévenir la contamination accidentelle des sources d’eau potable, dont la probabilité augmente avec la hausse des travaux effectués à forfait.

Grâce au soutien du ministère fédéral des Ressources humaines et Développement des compétences dont un récent octroi à l’UCFO a permis de procéder à l’embauche de deux ressources destinées à ce projet ainsi qu’à l’appui du Conseil de l’adaptation agricole de l’Ontario qui vient d’annoncer sa contribution de 26 300$, l’UCFO et le CIEPR, peuvent aller de l’avant.

De nombreux partenaires dont l’apport financier ou les dons de biens et de services, ont rendu possible cet ambitieux projet. Outre l’identification des puits, le projet entend amorcer une vaste campagne de sensibilisation portant sur l’importance de la préservation des ressources en eau ainsi que la création d’une banque de données sur la localisation des puits.
« On veut s’assurer qu’il ne puisse se produire d’accidents fâcheux, déclare André Pommainville, agronome pour l’UCFO. Depuis la tragédie de Walkerton, les gens ont réalisé l’importance de protéger nos sources d’eau potable ».

Dans un premier temps, les exploitations agricoles se verront offrir la possibilité de faire localiser leurs puits ainsi que de faire installer des pancartes, le tout, gratuitement. Ces puits doivent tout autant être considérés lors de l’épandage d’engrais, de lisiers ou lors d’applications d’herbicides ou d’insecticides.

Une vaste campagne de sensibilisation visant à informer du comment et des pourquoi de la nécessité de restreindre l’accès au cours d’eau des animaux de la ferme, de respecter les limites des zones tampons, d’entretenir les puits et d’avoir des fosses septiques conformes figureront au nombre des informations qui seront véhiculées à travers des feuillets d’information qui seront distribués par un grand nombre d’organismes partenaires.

Les propriétaires d’entreprises agricoles auront l’opportunité de poser un grand nombre de questions à la personne ressource qui se présentera chez eux pour l’identification. L’identification ainsi que la participation à l’éventuelle création d’une base de données, se fait sur une base volontaire. Personne n’est obligé, mais en acceptant, les participants contribuent à diminuer les risques d’accidents reliés aux travaux à forfaits mais aussi à apercevoir facilement les puits des voisins.

Selon André Pommainville, le projet risque de servir de tremplin à d’autres initiatives visant à s’assurer de la qualité de l’eau. Pour l’heure, cette mesure préventive est un excellent pas dans la bonne direction et l’appréciation d’un tel projet a été vérifiée lors d’un essai semblable effectué en Estrie au Québec, à l’initiative de l’UPA.

Ce projet est rendu possible grâce à la contribution financière des organismes suivants: Conseil d’intendance environnementale Prescott et Russell, Union des cultivateurs franco-ontariens, Conseil de l’adaptation agricole, ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation de l’Ontario, Financement agricole Canada, Un avenir prometteur pour l’agriculture de l’Ontario, ministère des Richesses naturelles de l’Ontario, Fédération d’agriculture de Prescott, Association pour l’amélioration des sols et récoltes de Prescott, Comité laitier de Prescott.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *