Volume 34 Numéro 08 Le 02 décembre 2016

Des raisins frais de l’Ontario à Noël


Les spécialistes des opérations postculturales du Centre de recherche et d’innovation de Vineland (Vineland) ont trouvé un moyen de prolonger la durée de conservation des raisins de table frais de l’Ontario.

Par AgInnovation Ontario


Les spécialistes des opérations postculturales du Centre de recherche et d’innovation de Vineland (Vineland) ont trouvé un moyen de prolonger la durée de conservation des raisins de table frais de l’Ontario pour qu’ils puissent être disponibles aux consommateurs plus longtemps.

Sovereign Coronation est la variété de raisins de table la plus populaire cultivée en Ontario. Cette variété est mûre et prête pour le marché à la fin de l’été et au début de l’automne, soit à la même période que plusieurs autres fruits locaux et raisins de table provenant d’autres provinces.

Cela signifie que les raisins de table de l’Ontario sont souvent laissés pour compte par les acheteurs de fruits et les agriculteurs font face à des pertes s’ils ne trouvent pas un marché pour leur récolte.

« Il s’agit d’une grosse perte pour les producteurs s’ils ne sont pas en mesure de vendre leur récolte. C’est ce qui s’est produit en Ontario en 2011 », explique Kimberley Cathline, technicienne senior en recherche pour la technologie de postrécolte de Vineland. « C’est la raison pour laquelle nous avons étudié l’entreposage postrécolte afin de pouvoir prolonger la saison de commercialisation et mettre ces raisins sur le marché plus tard à l’automne, lorsque la saturation est terminée », poursuit-elle.

La durée de conservation actuelle des raisins Coronation est d’environ deux semaines. À mesure qu’ils perdent de l’eau, les tiges brunissent et le Botrytis, communément appelé la pourriture grise, se développe et provoque la pourriture du fruit. Le champignon peut survivre à une température qui atteint près de 0 °C; donc, il peut proliférer même sur les raisins conservés dans une chambre froide.

L’équipe postculturale de Vineland a étudié les mesures prises dans d’autres parties du monde pour trouver une solution qui pourrait être adaptée à l’industrie du raisin frais de l’Ontario. Ils ont découvert le dioxyde de soufre, un composé naturel qui conserve la couleur de la tige et limite l’apparition du Botrytis.

En 2014, lors de l’entreposage des raisins Coronation, ils ont testé deux types de tampons générateurs de dioxyde de soufre. Le dioxyde de soufre est libéré des tampons, lesquels sont placés sur le dessus des raisins à l’intérieur du conteneur d’expédition lorsque le fruit est empaqueté. Lorsque les tampons sont soumis à l’humidité, ils contrôlent la moisissure et retardent le brunissement de la tige.

Dans le cadre de l’étude, les raisins ont été remisés avec soit, un seul tampon qui a libéré lentement, avec le temps, une faible concentration de dioxyde de soufre, soit un tampon à libération double qui a libéré une concentration très élevée pendant les 24 heures premières, suivi d’une libération lente pouvant durer jusqu’à 150 jours, ou sans aucun tampon.

« Nous avons trouvé que le tampon à libération double fonctionnait mieux et que les raisins Coronation pouvaient être conservés avec succès jusqu’à cinq semaines après la récolte, ce qui représente le double de la durée de conservation actuelle », indique Mme Cathline. « Au bout de trois semaines, les raisins sans tampon étaient invendables. »

Le centre de recherche et innovation de Vineland

Mme Cathline croit qu’avec la bonne concentration et la meilleure utilisation de dioxyde de soufre, les producteurs de raisins frais de l’Ontario pourraient probablement prolonger leur saison de commercialisation jusqu’à Noël. Refroidir les raisins le plus rapidement après la récolte, s’assurer que les conteneurs ne sont pas trop remplis et retirer les baies endommagées, moisies ou brisées avant que le fruit ne soit entreposé, prolongeront également la durée de conservation.

Il y a environ 90 producteurs de raisins frais en Ontario qui produisent environ 2 000 tonnes de raisins de table frais annuellement ayant une valeur moyenne brute de 4 millions de dollars.

Le financement pour ce projet d’un an a été fourni par la Commission ontarienne de commercialisation du raisin de table et le Programme ontarien d’innovation agricole par l’entremise de l’initiative fédérale-provinciale-territoriale Cultivons l’avenir 2. Le Conseil de l’adaptation agricole aide à la prestation de Cultivons l’avenir 2 en Ontario.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *