Volume 30 Numéro 09 Le 21 décembre 2012

Des tomates chauffées à l’éthanol


Photo Archives

Par Agricom
info@journalagricom.ca


La chaleur produite par la production d’éthanol sera réutilisée pour chauffer des serres de tomates de Cedarline Greenhouses, une première en Amérique du Nord. Le 6 décembre dernier, le gouvernement du Canada a annoncé un investissement de 3,2 millions $ pour financer le projet serricole qui verra le jour dans le comté de Chatam-Kent.

L’objectif du projet consiste à utiliser l’excédent de chaleur et de dioxyde de carbone de l’usine de Greenfield Ethanol afin de cultiver annuellement jusqu’à 21 millions kg de tomates. Le projet permettra de réduire de 40 % les frais de chauffage des serres de Cedarline Greenhouses et d’accroître sa production de tomates de 5 %.

Dans leur établissement de Chatam-Kent, Greenfield Ethanol utilise plus de 20 millions de boisseaux de maïs pour la production de 200 millions de litres d’éthanol et d’alcool industriel.

Ken Field, fondateur et président du conseil d’administration de Greenfield Ethanol, est particulièrement heureux de l’association des deux compagnies. « Nous sommes ravis d’être associés à Cedarline Greenhouses pour un projet qui réduira les frais d’exploitation et renforcera la compétitivité des serres », a-t-il dit.

L’aide financière octroyée aidera à la collectivité de Chatam-Kent à fournir aux Ontariens des tomates de haute qualité, produites localement et à meilleur marché. Les citoyens pourront s’en procurer à longueur d’année.

 «Ce projet est un excellent exemple qui montre comment l’agriculture construit l’avenir de l’Ontario » signale Ted McMeekin, ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales.

Près de 78 % des serres ontariennes sont situées dans les comtés de Chatam-Kent, soit 3,21 % du marché serricole de la province.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *