Volume 29 Numéro 03 Le 21 septembre 2011

Élections : Francophonie et agriculture


Par Isabelle Lessard, journaliste
redaction@journalagricom.ca


Les électeurs ontariens seront appelés aux urnes le 6 octobre prochain afin d’élire les députés et les ministres qui les repré­senteront pour les quatre pro­chaines années. Pour plusieurs Ontariens, faire un choix éclairé ne sera pas chose facile vu le nombre d’enjeux électoraux qui on fait surface au cours des der­nières semaines.        

Bien que les sujets chauds tels l’électricité, les finances publiques et la santé sont les enjeux qui dominent cette cam­pagne électorale, l’agriculture et la francophonie sont des thèmes qui préoccupent plu­sieurs de nos lecteurs. Afin de vous aider à prendre une déci­sion qui saura influencer l’ave­nir de la province de l’Ontario, Agricom a préparé ces deux pages qui font ressortir les prio­rités des organismes de défense des intérêts des francophones et des agriculteurs.       

Dans un premier temps, nous avons questionné Monsieur De­nis Vaillancourt, président de l’Assemblée de la francopho­nie de l’Ontario pour connaître ses préoccupations en matière de la langue française. Puis, nous avons demandé à Mon­sieur Simon Durand, directeur général de l’Union des cultiva­teurs franco-ontariens (UCFO), de rédiger un court texte pour présenter les priorités de l’orga­nisme et celles de ses membres quant à l’avenir de l’agricul­ture en Ontario. Son article met donc en lumière quelques cinq enjeux de la plus haute impor­tance sur lesquels l’UCFO ai­merait voir le nouveau gouver­nement apporter des éléments de solution dans un avenir rap­proché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *