Volume 28 Numéro 02 Le 2 septembre 2010

Énergie solaire: l’Est ontarien prend le virage vert

Par Journal Agricom


Madame Suzanne Cyr, vice-présidente de SolPowered Energy Corp, a présidé la réunion au cours de laquelle les grands projets de centrales solaires sur les toits de l’entreprise ont été dévoilés publiquement. Photo Agricom.

SolPowered Energy Corp, qui se spécialise dans la réalisation de projets de centrales solaires sur les grands toits dans les municipalités principalement dans Prescott-Russell, annonçait en grande pompe la semaine dernière des projets d’envergure « moyenne » qui doivent se concrétiser dans les prochains mois, tout au plus, si tout va comme prévu.

En outre, la municipalité de La Nation a décidé d’investir elle-même dans l’installation de panneaux photovoltaïques sur deux de ses édifices, le Complexe sportif à St-Isidore (capacité de 100 kW) et la Caserne Fournier (garage municipal, 32 kW).

La municipalité devrait donc profiter du tarif garanti de 71,3 cents qu’Hydro One paiera pour l’énergie générée par ces installations sous le programme de tarifs garantis « FIT » (Feed-in-Tariff).

Le maire Denis Pommainville a laissé entendre que ces projets créeraient une source de revenus supplémentaires pour les petites municipalités qui ont vu fondre leurs sources de revenus depuis quelques années et qui ne peuvent pas égorger leurs contribuables avec de hausses importantes d’impôt foncier.

M. Pommainville estime que sa municipalité, armée d’un « bon plan d’affaires », pourrait engranger la rondelette somme de 750 000 dollars en revenus supplémentaires sur les 20 ans de tarif garanti, grâce à ces projets de génération d’électricité sur des édifices qui lui appartiennent.

Pour Denis Pommainville, c’est une formule gagnante: « on vire au vert et on génère des profits en même temps ».

À Casselman, c’est aussi sur le toit d’édifices municipaux ainsi que sur certains édifices commerciaux (tels que 417 Bus Line, les Fondations Brisson et Casselman Tire), que seront érigés au moins cinq projets solaires d’ici la fin de l’année, dont une bonne partie sur les toits du Complexe J.R.Brisson (capacité nominale de 200 kW).

Ce qui est intéressant avec ces petites et moyennes centrales solaires dispersées ici et là dans les communautés, c’est qu’elles ne requièrent pas la construction de grandes lignes électriques dispendieuses, car elles ne font que supplémenter les réseaux existants de distribution électrique qui parcourent les municipalités, a expliqué Jean-Marc Lalonde, député provincial de la circonscription et l’un des notables invités.

SolPowered annonçait être en processus d’approbation finale pour sept projets de toits dans Casselman et LaNation, alors qu’une vingtaine de projets solaires pourraient voir le jour dans Prescott-Russell dans les prochains 15 mois, dont un très gros de 30 mégawatts à St-Eugène et deux autres moindres de 10 MW dans La Nation.

Les projets de SolPowered devraient commencer à être installés et branchés avant la fin de la présente année, a confié Suzanne Cyr, vice-présidente de l’entreprise d’Ottawa.

À l’échelle de la province, Phil McNealy, député d’Ottawa-Orléans et représentant du ministère ontarien de l’Énergie et des Infrastructures, a révélé que c’était plus de 694 projets solaires de grande et de moyenne tailles ? pour une valeur globale de quelque 9 milliards de dollars ? qui avaient été approuvés par la province jusqu’à ce jour.

Au total, ceci devrait ajouter 2500 mégawatts de puissance électrique de source renouvelable au réseau de l’Ontario (assez pour fournir environ 600 000 clients résidentiels), confirmant ainsi son virage à l’énergie verte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *