Volume 27 Numéro 19 Le 3 juin 2010

Entraîner le cheval avec une approche éthologique

Par Journal Agricom


France Vanier devant le manège de la ferme Pine Haven Quarter Horses à Plantagenet. Photo Agricom.

France Vanier, une entraîneure d’équitation certifiée de Plantagenet, aimerait décloisonner les différentes méthodes de formation des cavaliers et de leurs montures.

Elle parle en autres, de la très importante phase du « débourrage » (première fois qu’un cheval est monté en selle), qui peut être réalisée par diverses approches, dont celle de Josh Lyons, dont elle est une formatrice certifiée.

« Toutes les méthodes sont bonnes; elles font essentiellement la même chose », confie-t-elle. Elle élabore en disant que l’approche moderne se veut « éthologique », c’est-à-dire qu’elle respecte le comportement naturel du cheval et de l’humain.

Comme l’explique France, on s’organise pour diriger le cheval et le récompenser dans les comportements que l’on désire qu’il accomplisse. De l’autre côté, l’entraîneur passe très peu de temps à souligner les comportements indésirables.

Il arrive aussi que le débourrage a été mal fait et que de mauvais comportements résiduels et dangereux persistent. France offre ainsi des cliniques de correction du comportement.

Car, comme elle le dit, il y a de plus en plus d’intérêt pour l’équitation parmi les jeunes gens, de même que parmi les plus âgés qui reviennent à l’équitation.

Le cheval doit alors être parfaitement sécuritaire et la relation cavalier-cheval la plus harmonieuse possible, ce qui s’obtient par l’application des meilleures méthodes éthologiques et sans forçage.

Mais son programme d’entraînement ne se limite pas au débourrage. Par exemple, le cheval et son cavalier peuvent être amenés à travailler avec les bestiaux (chevaux qui travaillent), ou encore à réaliser une série d’exercices d’habileté qui ressemblent au Gymkana (maîtrise du cheval), « mais en plus gracieux », dit-elle. Et il y a toute la résolution des problèmes de dressage, qui sont nombreux, assure-t-elle.

Mme Vanier parcourt le monde maintenant pour parfaire la formation des formateurs et répandre les méthodes éthologiques de dressage et pas seulement celle de Josh Lyons.

En fin de semaine dernière (28-29-30 mai), les choses se passaient à son manège de Plantagenet sur le chemin Boundary, pour un « Training Challenge ».

Des entraîneurs de haut niveau de partout au Canada et des États-Unis y ont démontré leurs techniques de débourrage.

Trois de ses jeunes chevaux ont été ainsi initiés à la selle et au cavalier, par des méthodes douces sans violence, sous les regards attentifs d’une assistance nombreuse de passionnés du cheval.

Afin de réaliser ses objectifs d’unifier les méthodes d’entraînement, France s’est associée à d’autres entraîneurs de renom pour former une compagnie qui s’appelle « North American Equine Trainers » (Les entraîneurs de chevaux nord-américains), dont elle est actuellement vice-présidente.

Pour de plus amples renseignements: France Vanier 613-677-0105 www.pinehavenqh.com www.northamericanequinetrainers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *