Le 5 mai 2004

FAC, une société qui s’implique dans sa communauté

Par Chantal Quirion


François Allard, conseiller financier de Financement agricole Canada à Embrun dans l’Est ontarien. Photo courtoisie.

Financement agricole Canada (FAC), est une société d’État, qui fournit des solutions financières et commerciales aux fermes familiales et aux agro-entreprises canadiennes. Il s’agit de la seule institution financière au Canada, exclusivement vouée à l’agriculture. En possession d’une centaine de bureaux répartis principalement dans les régions rurales de partout au Canada, FAC gère un portefeuille de prêts de 8,8 milliards de dollars.

Une des clés de sa réussite tient au fait que son personnel détient une haute expertise dans le domaine agricole et qu’il manifeste une véritable passion pour ce secteur. Ces professionnels s’appuient sur la ligne dictée par les valeurs d’entreprise, où la réussite du client tient une place d’honneur et l’implication communautaire joue un rôle prépondérant. Par son appui financier et le bénévolat de son personnel, FAC contribue à la vigueur des communautés rurales canadiennes.

Ses employés se distinguent par les nombreuses heures de bénévolat qu’ils effectuent au sein d’oeuvres de bienfaisance et FAC les y encourage par le biais de son Programme de bénévolat des employés.

Pour répondre à sa mission de mettre en valeur le secteur rural canadien, FAC redistribue 1,5% de ses bénéfices sous forme de ressources financières à des organismes communautaires. Cette initiative qui s’inscrit dans les prérogatives liées à son statut de membre du programme Imagine du Centre canadien de philanthropie, profite autant à des oeuvres de bienfaisance, des organismes agricoles ou des organismes communautaires à but non lucratif.
Ces argents sont versés pour financer des projets qui mettent l’accent sur la sécurité à la ferme ou qui contribuent à lutter contre la faim. Le rôle de sensibilisation et d’éducation y est aussi privilégié. Les organismes peuvent soumettre leurs projets au bureau de la FAC qui dessert leur territoire. Les organismes peuvent aussi élaborer des projets à partir des sous-thèmes qui changent à chaque année. Par exemple en 2003, dans le volet alimentation, les sous-thèmes ont été: La journée mondiale de l’alimentation et nourrir les familles dans le besoin dans le Temps des Fêtes. Pour le volet sécurité, en 2003, les sous-thèmes développés ont été: La sécurité est LA chose la plus importante, la route et ses dangers, et rendre les milieux agricoles plus sécuritaires avec les formations de l’Ambulance St-Jean, conjointement avec FAC.

D’autres partenaires sont associés à FAC dans ce volet d’investissement communautaire: les 4-H, l’Ambulances St-Jean, l’Association des banques alimentaires, ainsi que l’Agriculture dans la classe.

À FAC, on croit que les institutions ont le devoir de redonner aux communautés où elles font des affaires. L’an dernier, le bureau de FAC d’Embrun, a remis 2000$ aux pompiers de St-Isidore pour l’acquisition de matériel spécialisé leur permettant de pénétrer à l’intérieur des silos.
Le bureau d’Embrun qui dessert cinq comtés de l’Est de l’Ontario, représente un district qui avec ceux de Kanata-Gatineau et North Bay, partage l’enveloppe budgétaire destinée à de tels projets.

Depuis trois ans, la banque alimentaire de East Ferris reçoit annuellement 1000$ par l’entremise des Chevaliers de Colomb qui en ont fait la demande au bureau de North Bay. Des projets de plantation d’arbres en partenariat avec des écoles primaires ont été initiés grâce au soutien de cette société dans l’Est et dans le Nord de la province.

À Pâques cette année, les banques alimentaires de Plantagenet, Casselman, Embrun et Chrysler se sont partagé cinq cents dollars de fromage acheté par le bureau d’Embrun à la fromagerie St-Albert. « En plus d’aider les banques alimentaires, nous avons du même coup encourager nos producteurs laitiers dont la plupart sont nos clients », explique le conseiller financier de FAC d’Embrun, François Allard.

Tout récemment, le bureau d’Embrun devenait partenaire du premier projet d’identification des puits d’eau potable en Ontario. Un projet de sensibilisation d’envergure qui permettra à plus de 1000 fermes de Prescott et Russell, de faire identifier ses puits gratuitement.

« Dans les années 80, la crise qui secouait le milieu agricole ne permettait pas de telles initiatives, constate François Allard. Depuis quelques années, nous sommes en position de le faire et nous en sommes très heureux ».

Relevant d’un autre programme mais démontrant tout aussi bien l’engagement de FAC envers les communautés rurales, pour une première année, le Collège d’Alfred de l’Université de Guelph, recevra ainsi que trois autres collèges agricoles en Ontario, 3000$ pour l’attribution de bourses étudiantes. Celles-ci récompenseront des étudiants dont les projets attestent d’une haute compréhension financière. Au Collège d’Alfred, cette somme sera répartie en un premier prix de 2000$ et un deuxième de 1000$. Monsieur Allard qui dessert les comtés de Stormont, Dundas, Glenngarry, Prescott et Russell invite les organismes qui s’y trouvent à se prévaloir de ce volet d’investissement communautaire de FAC en soumettant leur projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *