Volume 29 Numéro 04 Le 5 octobre 2011

FAO : Bette Jean Crews quitte la présidence


L'actuelle présidente de la Fédération de l'agriculture de l'Ontario (FAO) a annoncé qu'elle ne se représenterait pas comme présidente aux prochaines élections de novembre 2011.

Par Isabelle Lessard, journaliste
redaction@journalagricom.ca


L’actuelle présidente de la Fédération de l’agriculture de l’Ontario (FAO) se retirera de ses fonctions à la fin de son mandat, en novembre prochain. Bette Jean Crews qui était en poste depuis 2008 en a fait l’annonce le 26 septembre dernier par la voie d’une lettre publiée sur le site Internet de l’organisme.

Elle mentionne qu’elle a l’intention de terminer son mandat actuel, mais qu’après, elle retournerait travailler sur la ferme familiale pour y jouer un rôle plus actif. Elle avait en quelque sorte passé les reines de l’entreprise agricole de 800 acres à son mari pendant son terme à la Fédération, mais le désir de retourner travailler quotidiennement sur la terre en compagnie de ses enfants et de son conjoint semblent avoir eu raison d’elle.

Elle souligne cependant vouloir conserver son rôle de représentante de district pour la zone 12, couvrant le territoire de Northumberland, Hastings, Prince Edward et Lennox et Addington.

Dans sa lettre, la présidente sortante soutient vouloir informer les membres de la FAO le plus rapidement possible afin de susciter le désir de d’autres membres à se présenter. « Je veux être juste avec les autres membres de la FAO qui songent possiblement à briguer un poste exécutif au conseil d’administration lors de l’assemblée générale du 21 novembre prochain », raconte Mme Crews.

“Je suis satisfaite des accomplissements réalisés par la Fédération durant la période pendant laquelle j’ai eu le privilège d’être votre présidente », dit-elle à ses membres. Elle avoue être particulièrement fière de dossiers tels le nouveau Programme de gestion des risques, la Stratégie alimentaire nationale, l’augmentation de la prime versée aux propriétaires d’animaux victimes des dommages causés par la faune, et bien plus encore.

Rappelons que Bette Jean Crews a toujours été une femme très active dans le monde agricole. En plus d’avoir occupé des postes très haut placés tels que présidente du Conseil de l’adaptation agricole et de l’Institut de gestion agricole, elle est impliquée à titre de membre du comité exécutif de l’Association canadienne d’agriculture, coprésidente du comité de sécurité de la même organisation et, déléguée du Groupe Co-operators.

Son implication lui a d’ailleurs valu l’une des plus prestigieuses reconnaissances pour les femmes œuvrant dans le domaine agricole en 2010 : le prix Rosemary Davis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *