Volume 23 Numéro 14 Le 16 mars 2006

Festival des folies Franco-Fun au Témiskaming

Par Marc Dumont, collaboration spéciale


Logo du Festival des folies Franco-Fun dévoilé en grande pompe lors du Brunch des organismes organisé par l’ACFO en janvier dernier.

Pour la première fois, il y aura cette année un Festival des folies Franco-Fun au Témiskaming ontarien. L’événement aura lieu du mercredi 26 avril au dimanche 30 avril.

Le Festival des folies Franco-Fun est l’initiative de l’ACFO-Témiskaming sous la présidence de Réjeanne Massie et de l’agent de développement, Jean-Claude Carrière. Grâce à une subvention de FedNord, l’ACFO a pu embaucher une coordonnatrice, Nathalie Lessard.

Le festival veut permettre à la population francophone et francophile de la région de découvrir et d’apprécier la culture francophone à travers sa musique, sa danse, ses arts, ses habitudes culinaires, son mode de vie et son histoire. Il y aura une place spéciale accordée à la jeunesse qui représente l’espoir et l’avenir de la francophonie dans le Témiskaming. Et c’est surtout une belle occasion pour célébrer la joie de vivre.

Bien que ce festival soit parrainé par l’ACFO, il met à contribution les clubs sociaux, les associations francophones, les écoles et de nombreux bénévoles. Le tout se déroulera dans cinq communautés du Témiskaming: Cobalt, Haileybury, New Liskeard, Belle Vallée et Earlton.

Une journée agricole
En plus des activités, des spectacles, des expositions, et des repas communautaires, le jeudi 27 avril mettra particulièrement en valeur l’agriculture dans le district et cela autant pour les gens du Témiskaming ontarien que québécois. Anne Thibodeau en est l’organisatrice principale.
Cette journée agricole débutera par un déjeuner continental à la salle communautaire d’Earlton organisé par le Carrefour du nouvel âge. Au cours de la journée, il y aura quatre visites de fermes: deux le matin et deux l’après midi.

Au moment de passer sous presse, parmi les fermes qui ont accepté de recevoir la visite, il y a celle de Jules McLean où l’on fabrique du fromage de chèvre et la ferme laitière de André Robert. Les autres fermes seront également des fermes laitières, question de voir les différents systèmes utilisés lors de la traite soit le parloir ou le système où les vaches sont attachées. Le dîner sera un BBQ organisé par le Club Lion d’Earlton, également à la salle communautaire.

À cette occasion, les participants pourront aussi faire le tour d’une exposition d’instruments aratoires d’hier et d’aujourd’hui montée par le Earlton Steam Show et le Concours de labours. L’exposition comprendra aussi des kiosques sur le monde agricole.

L’agronome Daniel Tassé y présentera l’élevage du mouton, du boeuf, de la chèvre, la production d’?ufs, les jardins, et les grandes cultures. Il y aura d’autres kiosques sur le lait et sa transformation en beurre et en fromage ainsi que des tableaux pour expliquer l’évolution de la ferme à partir de ses débuts jusqu’à nos jours. Enfin, l’Union culturelle des Franco-Ontariennes, de son côté, exposera des articles fait à la main: tricot, crochetage et avec le métier à tisser.

Les organisateurs ont invité toutes les écoles et pour reprendre le souhait d’Anne Thibodeau: «? ce sera une occasion pour les élèves et les consommateurs de s’éduquer sur la place de l’agriculture au Témiskaming. Après tout, cette industrie fait partie de la culture et de l’héritage de la région. »

Encouragé par la réponse des organismes et des bénévoles, le festival devrait être un succès et déjà les organisateurs prévoient une 2e édition On parle même d’en faire un événement annuel pour rassembler tous les Francophones. Plusieurs le souhaitent et le veulent!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *