Volume 29 Numéro 02 Le 7 septembre 2011

Foire gourmande : de tout pour tous les goûts


La Binerie de Plantagenet faisait déguster une délicieuse assiette de mets traditionnels québécois. Photo : ILessard

Par Isabelle Lessard, journaliste
redaction@journalagricom.ca


De la saucisse de sanglier à la canneberge, en passant par le lapin mijoté à la tomate, l’assiette de bines, les bouchées de pesto au fêta et le chocolat au poivre rose, les participants à la 2e édition de la Foire gourmande Outaouais – Est ontarien sont repartis le ventre rond le 28 août dernier. Il y en avait pour tous les goûts et même plus encore, tant du côté de Lefaivre, en Ontario qu’à Montebello sur la rive québécoise à cet événement devenu un incontournable déjà.

 

Plus de 7 500 visiteurs, tout aussi locavores les uns que les autres, se sont déplacés contre vents et marées à cette grande fête de la dégustation d’aliments locaux concoctés par des producteurs de la région. Il s’agit d’une augmentation d’achalandage de 50 % par rapport à la première édition qui avait lieu en 2010. Les deux organismes à qui l’on doit l’organisation de cette journée, Réseau agroalimentaire de l’Est ontarien et la Table de concertation agroalimentaire de l’Outaouais, s’en ravissent et s’étonnent à la fois du succès retentissant de cet événement. Ils estiment cependant que les aléas de la nature – les relents de l’ouragan Irène – en ont forcé plusieurs visiteurs de la région métropolitaine et d’ailleurs à rester à la maison en raison des forts vents et de la pluie abondante, malgré que la région de l’Est ontarien y ait échappé. 

 

L’ajout d’un traversier et de quelques navettes supplémentaires pour faciliter le passage entre les deux sites, de même qu’un grand chapiteau sur le site de Lefaivre a été fort apprécié des participants.

 

Se déroulant simultanément sur deux sites des deux côtés de la rivière des Outaouais, la Foire gourmande est le seul événement en son genre qui permet à la population, tant québécoise qu’ontarienne, de se donner rendez-vous dans le but de découvrir une panoplie de bouchées et de produits d’ici ainsi que les artisans qui les créent avec tant de passion. Bref, cette réussite est une consécration de la belle collaboration mise en place entre les différentes collectivités qui peuplent les deux rives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *