Volume 30 Numéro 19 Le 7 juin 2013

Franco ou anglo ?


Photo archives

Isabelle Lessard

Par Isabelle Lessard
Rédactrice en chef
redaction@journalagricom.ca


« Que va-t-on faire lorsque dans un couple, un [conjoint] est anglophone et l’autre francophone ? Où vont-ils mettre la ligne », se questionne Nicole Decaire, une productrice de poulets de l’Est ontarien.

Le doute plane encore au sein de la communauté agricole franco-ontarienne au lendemain du verdict du juge Charbonneau dans la cause qui opposait 24 producteurs de poulets francophones aux Chicken Farmers of Ontario (CFO) et l’Association of Ontario Chicken Processors.

Bien que l’endossement de la cour stipule que le CFO doit « satisfaire les besoins spécifiques des producteurs francophones de l’est de l’Ontario », bien des questions demeurent sans réponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *