Le 7 avril 2005

GGEAO: il faudra remplir les coffres

Par Chantal Quirion


Le Groupement de gestion agroenvironnementale de l’Ontario (GGEAO ) a tenu sa 3ième assemblée générale annuelle au centre communautaire de Fournier le 23 mars dernier. Le Groupement compte actuellement trente-sept membres qui comptent sur les services de leur conseiller Georges Érick Tsague pour les accompagner dans leur démarche environnementale à la ferme.

Depuis la mise sur pied du GGEAO, les membres apprécient l’incorporation des pratiques conseillées par M. Tsague. D’une part, parce qu’elles favorisent une agriculture durable et d’autre part, parce qu’elles leur permettent d’économiser de façon substantielle sur le coût des intrants. De ce fait, le prix de leur cotisation pour adhérer au Groupement se trouve rapidement remboursé. Il a d’ailleurs été proposé lors de cette assemblée que le coût des cotisations passe de cinq cents dollars à huit cents dollars car pour l’instant, il semble que le GGEAO devra se fier principalement sur cette source de revenu pour assurer son fonds de roulement. Le Groupement compte étudier comment il pourra fonctionner pour obtenir d’autres sources de financement car contrairement à ce que les administrateurs auraient souhaité, il n’existe pas en Ontario de subventions gouvernementales allouées pour les frais d’opération. « On ne reconnaît pas les organismes qui veulent se séparer du privé, constate le président du GGEAO Henri Hofer. De gros défis nous attendent et pour y répondre il faudra que nos membres demeurent très actifs au sein de l’organisme. »

Lors de cette assemblée, trois administrateurs avaient terminé leur mandat mais étaient rééligibles, soit, Alain Poirier, Gilles Besner et Sylvain Levac. Ils ont été réélus et composent avec Henri Hofer, Normand Brunette, et Yves Sauvé, le conseil d’administration pour l’année 2005.

Lors de cette assemblée, le Groupement de gestion agroenvironnementale de l’Ontario a invité deux conférenciers, soit M.M. Réjean Leclerc d’Agricorp et André Bergevin d’Agrocentre Belcan. On aperçoit sur la photo, le conseiller du GGEAO, Georges Érick Tsague en compagnie d’André Bergevin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *