Volume 28 Numéro 03 Le 16 septembre 2010

Grand coup de pouce au tourisme agroalimentaire dans l’Est ontarien

Par Journal Agricom


L’Orignal Packing, une entreprise familiale de transformation des produits de la viande de l’Est ontarien, s’est méritée le Prix Coup de c’ur des milliers de visiteurs de la Foire gourmande qui avait lieu à Lefaivre, le dimanche 29 août dernier. Sur la ph

C’est la rondelette somme de 100 000 $ qui sera disponible pour appuyer les efforts de développement de l’agrotourisme et de produits alimentaires locaux dans Prescott et Russell.

C’est en fait la subvention maximale qui a été décrochée du Fonds d’investissement dans le marché ontarien, un programme du ministère de l’Agriculture de l’Ontario.

Comme de raison, c’est à Jean-Marc Lalonde, député de la circonscription, qu’a incombé l’agréable tâche de venir officiellement annoncer l’octroi, vendredi dernier, lors d’une présentation au comptoir de la Ferme Kapra à l’Orignal.

Cet argent servira à appuyer les efforts de développement de l’agrotourisme dans les Comtés unis de Prescott et Russell. Le projet total dépasse la rondelette somme du quart de million de dollars, tout destiné à l’agrotourisme et au tourisme alimentaire dans les trois comtés les plus à l’est de l’Ontario.

On compte « augmenter le nombre de produits régionaux offerts aux résidants (incluant les viandes régionales dans nos supermarchés) », implanter un système de regroupement et de distribution et mieux structurer la promotion régionale.

Parmi les projets prioritaires, notons entre autres, la tenue l’an prochain d’un symposium consacré aux produits locaux, et une carte thématique pour retrouver plus facilement tous les producteurs de la région.

Le temps est mûr pour l’agrotourisme et l’alimentation de proximité, ce que les anglophones désignent de plus en plus par le vocable anglo-latin : « locavore » (manger localement).

En effet, l’été 2010 a vu de grands succès, avec le Marché des saveurs du Festival de la Curd, la première Foire gourmande de l’Est ontarien faite en collaboration avec les voisins québécois, et les fins de semaine de la tournée Agri-Tour, qui ont lieu présentement.

Ces projets seront dorénavant gérés par une nouvelle entité qui est née cet été, le Réseau agroalimentaire de l’Est ontarien. Il s’occupera de la promotion des produits et compte bien s’engager fermement dans des projets qui devraient faire avancer l’offre des produits.

Un conseil d’administration chapeaute le Réseau. Il sera composé de représentants des Comtés unis de Prescott-Russell, de l’Union des cultivateurs franco-ontariens, du RDÉE-Ontario et du Campus d’Alfred de l’Université de Guelph.

Parmi d’autres projets qu’on mijote, Carole Lavigne des Comtés unis, l’une des personnes-clés derrière ce projet, a mentionné l’acquisition d’un logiciel d’étiquetage de valeur nutritive (essentiel pour vendre des produits alimentaires dorénavant), la journée GPR à Queen’s Park (où l’on a servi de la poutine cette année avec la curd de St-Albert et qui permet de faire connaître les produits de GPR aux membres et employés de la législature ontarienne), une cuisine de transformation locale de classe provinciale pour pouvoir y préparer les mets locaux, et peut-être l’entrée de viandes congelées locales dans certains supermarchés de la région.

Il s’agit d’un des 125 projets approuvés par le Fonds d’investissement jusqu’à maintenant. M. Lalonde confiait qu’il y a avait très peu de projets dans toute la province qui avaient réussi à décrocher le montant maximum de la subvention.

Le Fonds continuera pour quatre ans et a déjà investi quelque 6,9 millions de dollars dans les 125 premiers projets, qui doivent encourager l’achat de produits locaux en Ontario.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *