Volume 35 Numéro 07 Le 17 novembre 2017

Grève dans les collèges, dépôt d’un projet de loi spéciale


La première ministre de l'Ontario Kathleen Wynne.

Par Journal Agricom


Les députés sont de retour en Chambre  pour se prononcer sur un projet de loi visant le retour au travail des enseignants dans les collèges de l’Ontario. Plus tôt cet après-midi, les activités ont été interrompues au parlement après qu’une alarme d’incendie ait forcée l’évacuation des lieux.

Rappelons que le gouvernement de l’Ontario  a annoncé ce matin, le dépôt d’une loi qui mettra fin au conflit de travail dans les collèges et ramènera les étudiants collégiaux de l’Ontario à leurs études. La loi obligerait  les 24 collèges de l’Ontario à reprendre leurs activités, assurant ainsi que les élèves peuvent terminer leurs études.

Si la loi est adoptée, elle exigera la fin de la grève en cours dans les collèges de l’Ontario et interdira toute autre grève ou tout autre lock-out dans le cadre du litige en cours jusqu’à la signature d’une nouvelle convention collective. Les travailleurs des collèges en grève devront retourner au travail.

La loi proposée régit le conflit de travail entre le Conseil des employeurs des collèges, qui agit au nom de l’employeur, et l’unité scolaire du Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario (SEFPO). Toutes les questions non réglées entre les parties seront renvoyées à une médiation-arbitrage exécutoire. Le Conseil des employeurs des collèges et le SEFPO auront cinq jours pour nommer conjointement un médiateur-arbitre, faute de quoi le ministre du Travail en nommera un.

Le gouvernement a également ordonné aux collèges d’établir un fonds spécial avec toutes les économies réalisées pendant la grève. Le fonds servira à soutenir les étudiants qui ont subi des difficultés financières en raison de la grève. Ses paramètres seront déterminés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *