Volume 26 Numéro 19 Le 3 juin 2009

Inauguration du Centre de santé communautaire du Témiskaming

Par Marc Dumont, collaborateur régional


La cérémonie de coupure du ruban (de g. à dr.): Jocelyne Maxwell, DG du Centre de santé communautaire du Timiskaming, David Ramsay, député provincial, et Judy Pace, mairesse de Témiskaming Shores. Photo M.Dumont.

« Enfin! Nous y sommes! Nous avons pignon sur rue, ce qui revient à dire que nous existons bel et bien dans cette région du Témiskaming ontarien au vu et au su de toute la population qu’elle soit francophone, anglophone ou encore autochtone » ? Lucien Gagné, président du Centre de santé communautaire du Témiskaming

On en parlait depuis 10 ans et aujourd’hui, c’est enfin une réalité !
Ils étaient plus de 200 à venir célébrer cette ouverture officielle du Centre de santé communautaire du Témiskaming. L’événement a eu lieu le jeudi 28 mai dans le nouvel édifice au coin des rues May et Whitewood à New Liskeard.

Un événement attendu comme celui-là ne pouvait qu’amener des sentiments de satisfaction et de fierté pour cette institution pour les Francophones qui a désormais pignon sur rue dans un édifice sobre, fonctionnel et chaleureux.

Au palier de l’escalier, une immense murale, travail de Charlotte Lavictoire et Nicole Bélanger, témoigne d’une communauté qui a le vent dans les voiles avec un élan tourné vers l’avenir. Ça représente la vision du Centre de Santé qui s’engage à faire progresser la communauté vers une meilleure santé et avec un goût de vivre encore plus prononcé.

Parmi les invités de marque, il y a eu le député provincial, David Ramsay. Sans lui, les fonctionnaires du ministère de la Santé et des Soins à longue durée n’auraient sans doute jamais pu s’entendre pour que l’édifice se termine. Au cours de son allocution, il a admis qu’il a dû en secouer plus d’un.

Puis ce fut au tour de la mairesse de Témiskaming Shores, Judy Pace, d’exprimer sa joie de voir le projet enfin réalisé. Elle s’est adressée à la foule en un français qui s’améliore sans cesse au fil des mois. La foule a visiblement apprécié cette délicatesse.

La grande force derrière la réalisation de ce projet est la directrice générale, Jocelyne Maxwell. C’est grâce à sa ténacité si contre vent et marée elle a su tenir tête aux petits esprits qui ne croyaient pas au projet. L’appui de la population de langue française et son souci de sa santé ont été des moteurs certains.

L’édifice du Centre de santé sera partagé avec l’Association canadienne de santé mentale. « Les deux organismes se sont installés en mars et les témoignages de la clientèle, du personnel et des partenaires communautaires sont très positifs. Nous sommes très fiers et heureux d’accueillir les communautés que nous desservons et de leur démontrer que les deux organismes travaillent en collaboration afin d’offrir le meilleur service à la communauté et à la clientèle, ceci est à l’avant plan de tout ce que nous faisons » affirme Lucien Gagné.

Quant à Shirley Jones, responsable du programme pour la filiale Cochrane/Témiskaming de l’Association canadienne de la santé mentale: « Le déménagement dans le nouvel édifice a été facile pour nous. Le Centre de santé a crée un environnement convivial qui a satisfait tous nos besoins tout le long de la planification de l’édifice. Nous remercions le conseil d’administration, la directrice générale, Jocelyne Maxwell et le personnel du Centre de santé pour leur leadership lors de l’aménagement dans le nouvel édifice. »

Le Centre de santé communautaire du Témiskaming offre de plus en plus de services et rejoint une clientèle de plus en plus nombreuse. L’an dernier, le Centre a fait 24,000 interventions en soins primaires. Il a son bureau principal à New Liskeard et des satellites à Earlton, Kirkland Lake, Larder Lake et Virginiatown. Environ 350 bénévoles donnent de leur temps.

Le nouvel édifice du Centre présente l’avantage de centrer toutes les activités du Sud du Témiskaming sous un même toit. Fini les frustrations de tout planifier à partir de la disponibilité des salles partagées par plusieurs services communautaires ou plusieurs intervenants en santé! Enfin fini les bureaux dans le corridor et tout le lot de distractions que cela accompagne inévitablement.

Longue vie au Centre de santé communautaire du Témiskaming!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *