Volume 28 Numéro 20 Le 15 juin 2011

Jonathan Bergeron n’est plus

Par Jan-Daniel Etter, agriculteur, Sarsfield


Le 7 juillet dernier s’est éteinte l’une des plus brillantes étoiles de la communauté agricole franco-ontarienne.  Jonathan Bergeron, un jeune agriculteur de Vars,  est décédé dans un accident de travail sur la ferme familiale.  

Ce fier agriculteur nous aura tous marqués par son infinie passion pour sa profession et son amour inconditionnel pour son entreprise agricole.  Dans mon esprit, Jonathan était un géant… Oui, un géant, car sa fougue et sa détermination pouvaient soulever des montagnes.  Aucun travail n’était trop ardu ou trop demandant.  Il était toujours prêt à rendre service à son entourage malgré la lourde charge de travail qu’il avait déjà à accomplir.  Sa passion pour ses animaux n’était égalée que par son amour pour sa famille et son petit garçon Ian. 

Jonathan voulait contribuer à faire changer les choses, à collaborer à l’avancement de l’agriculture franco-ontarienne.  Il était membre du conseil d’administration de l’Union des Cultivateurs franco-ontariens et siégeait aussi sur celui du comité DHI de Russell. 

Outre son implication dans la communauté, il était pour plusieurs d’entre nous simplement un ami.  Nous avons passé un nombre incalculable de soirées à discuter ensemble de la génétique des vaches Holstein, de l’état des récoltes, ainsi que des grands enjeux agricoles du moment.  

Ce jeune agriculteur fonceur était promis à de très grandes réussites dans la vie.  Son vœu le plus cher était de prendre la relève de l’entreprise familiale comme l’avaient fait avant lui son père, son grand-père, son arrière-grand-père et son arrière-arrière-grand-père. 

Son décès, ô comment tragique, aura pour conséquence d’influencer la plupart de ses confrères agriculteurs envers l’importance de la sécurité sur nos entreprises agricoles.  Nous pratiquons le plus beau métier du monde, mais nous devons nous rappeler que nous avons choisi un métier rempli de mille et un risques et que souvent la vie ne tient qu’à un fil. 

Nous garderons pour toujours en mémoire l’énergie fiévreuse et la passion contagieuse de Jonathan.  Son troupeau de vache de race Holstein prénommé Mélistar restera sa marque dans notre monde et fût, sans contredit, l’objet de sa plus grande fierté. 

La famille apprécierait des dons pour honorer sa mémoire pour une cause qui lui tenait chèrement à cœur : la relève agricole.  Vous pouvez contribuer au Fonds de la relève agricole franco-ontarienne, administré par l’Union des cultivateurs franco-ontariens (UCFO) en allant sur le site web www.ucfo.ca ou en téléphonant au 613 488-2929. Le personnel de l’UCFO pourra répondre à toutes vos questions. 

Telle une étoile filante qui nous éblouit dans l’infini du ciel, Jonathan aura illuminé nos vies durant son passage parmi les hommes.  Comme elle, il nous aura marqués à jamais, et se sera éteint beaucoup trop rapidement… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *