Volume 29 Numéro 05 Le 19 octobre 2011

Journée de démonstration de labours


Charrue Chisel en démonstration. Photo M Dumont

Par Marc Dumont, collaborateur


Près de 70 agriculteurs ont participé à une journée de démonstration de labours organisée par un concessionnaire de machineries agricoles d’Earlton, le 13 octobre dernier. Autour d’un brunch, des représentants de compagnies multinationales ont présenté des tracteurs et des accessoires de travail du sol. 

 

Fait intéressant, un spécialiste des champs a présenté un tracteur dont le moteur est fabriqué en Finlande et en Russie, la transmission en Allemagne et l’assemblage se fait à Beauvais, en France. En plus de ces renseignements, il a été question de compaction du sol par ces gros véhicules.

 

L’écologie a été au cœur des discussions puisqu’il s’agit de plus en plus d’une préoccupation importante pour l’industrie. L’échappement d’oxyde d’azote responsable des pluies d’acide devrait pratiquement être éliminé d’ici 2014, tout comme les gaz qui endommagent l’ozone. D’après ce que nous ont confié ces experts, le secret réside dans le système de refroidissement. En somme, le bon tracteur économise du carburant et du temps, ne brise pas et peut être utilisé dans n’importe quel sol.

 

L’autre spécialiste, celui des produits d’ensemencement et des labours, capté son auditoire en parlant des améliorations technologiques de ses accessoires.

 

On le sait tous, la tendance actuelle s’en va de plus en plus vers l’élimination du travail préparatoire du sol. Cette technique plus écologique vise à réduire l’érosion et à conserver le sol fertile en surface. On parle dorénavant d’aérer le sol pour qu’il se réchauffe plus vite afin de semer plus rapidement en saison. Le hachage des résidus est aussi une tendance, mais encore faut-il enfouir les résidus pour accélérer leur décomposition ou laisser des tiges en surface afin qu’elles sèchent, se vident et aident à assécher le sol autour d’elles, comme c’est le cas pour le canola. Et en prévision de l’ensemencement, il est important de laisser le sol le plus égal possible. La solution se trouve dans l’utilisation du système des disques Chisel. Encore là, il faut s’assurer qu’ils pénètrent à la bonne profondeur dans le sol et que les disques ne perdent pas rapidement leur tranchant. Enfin, cet accessoire doit pouvoir aller en ligne droite derrière le tracteur et non flotter un peu à gauche, un peu à droite.  

 

Au terme de ces présentations, il devait y avoir des démonstrations, mais les pluies abondantes de la nuit précédente ont forcé l’annulation de l’activité pratique. Les agriculteurs pouvaient tout de même se rendre sur les lieux du site de démonstration et  discuter avec les spécialistes présents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *