Volume 30 Numéro 11 Le 8 février 2013

Kapuskasing donne un second souffle à sa ferme expérimentale


Photo archives

Marc Dumont

Par Marc Dumont
Correspondant – Nord de l'Ontario
info@journalagricom.ca


La ferme expérimentale de Kapuskasing n’a pas dit son dernier mot. Quelques mois après sa fermeture, prévue pour mars prochain, cette institution agricole pourrait reprendre du service et continuer à jouer son rôle au sein de la communauté agricole nordique ontarienne, mais en tant qu’organisme sans but lucratif.En avril 2012, le gouvernement fédéral annonçait la fermeture de la ferme expérimentale de Kapuskasing, dans le nord de l’Ontario. La ferme devait cesser ses activités à l’automne, mais après une offensive menée notamment par la ville de Kapuskasing, la fermeture avait été reportée à la fin de mars 2013. Cela devait permettre aux administrateurs de développer un plan de transition de la ferme vers une organisation à but non lucratif.

L’étude étant maintenant complétée, il ne resterait plus qu’à attendre la finalisation du plan d’affaires, prévu pour la fin de mars.

D’ici là, Kapuskasing espère avoir identifié des partenaires pour la nouvelle entité qui portera le nom de « Centre d’innovation en agriculture nordique ».

Des sources ont confirmé à Agricom que la ferme expérimentale devrait être prête cet été pour des projets de recherche.

L’établissement de Kapuskasing est la 3e plus vieille ferme expérimentale du pays. Fondée en 1915, la ferme est rapidement devenue une chef de file en agriculture nordique. Elle a notamment joué un rôle très important pour les cultures fourragères, maraîchères, céréalières, et dernièrement, pour la production du « Bœuf en or ».

En 1995, plus de la moitié du personnel de l’établissement avait été mis à pied.

Agricom suivra cette affaire pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *