Volume 30 Numéro 12 Le 28 février 2013

Kathleen Wynne tranche le ministère en deux


Photo courtoisie

Isabelle Lessard

Par Isabelle Lessard
Rédactrice en chef
redaction@journalagricom.ca


Le ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales (MAAARO) sera dorénavant scindé en deux entités. La nouvelle première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne a décidé de détacher la section des Affaires municipales dans un ministère distinct.Comme prévu, Kathleen Wynne a été assermentée le 11 février comme première ministre de l’Ontario et ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, ministère qu’elle prendra en charge pour au moins un an.

Or, Kathleen Wynne a de nouveau créé une surprise générale lors du dévoilement de son nouveau cabinet en confiant le portfolio des Affaires municipales à l’ancien whip en chef du gouvernement, Jeff Leal. De fait, madame Wynne a fait le choix de diviser le MAAARO et de ne conserver que la responsabilité de l’agriculture et de l’alimentation.

Élu pour la première fois comme député Libéral de la circonscription de Peterborough en 2003, M. Leal agissait à titre de whip en chef depuis trois ans. Auparavant, il avait principalement occupé des fonctions d’adjoint parlementaire pour divers ministères, passant des Affaires autochtones à l’Environnement, l’Énergie, le Développement économique et la Formation des Collèges et Universités.

Quant à l’ancien ministre de l’Agriculture et député d’Ancaster-Dundas-Flamborough-Westdale, Ted McMeekin, il a hérité de la responsabilité du ministère des Services sociaux et communautaires.

Dans son discours du trône, Madame Wynne n’a pas touché un mot sur l’agriculture, ce qui n’a pas manqué de faire tressaillir les critiques de l’opposition en matière d’agriculture.

Bévue
L’oubli d’un mot lors de l’assermentation de la première ministre et ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a obligé cette dernière à être assermentée en privé une seconde fois.

Lors de la cérémonie d’assermentation officielle, Kathleen Wynne a clairement oublié le mot « Alimentation » à son titre officiel. Cette erreur l’a forcé à tenir une deuxième cérémonie d’assermentation à l’abri des regards indiscrets, le 14 février, de façon à corriger son erreur.

Elle avait déclaré : « «Je, Kathleen O’Day Wynne jure que je vais dûment et fidèlement, et au mieux de mes capacités et connaissances, exécuter les pouvoirs et les attributions qui me sont confiés en tant que première ministre, présidente du Conseil et ministre de l’Agriculture de la province de l’Ontario ».

L’ex-ministre et critique conservateur en matière d’Agriculture, Hernie Hardeman, a accusé le gouvernement libéral d’avoir tenté de camoufler l’erreur de madame Wynne.

« Quelqu’un qui veut servir à titre de ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation et qui prétend avoir un intérêt pour cette industrie devrait en savoir assez pour inclure l’alimentation dans son serment », a commenté M. Hardeman.

Au bureau de la ministre, on a rétorqué que « la première ministre Wynne reconnaît l’importance du secteur alimentaire pour l’économie ontarienne comme l’un des grands groupes d’activités les plus importants et les plus concurrentiels en Amérique du Nord. Avec des revenus annuels de plus de 34 milliards de dollars dans le secteur de la fabrication, l’Ontario est la province qui fait le plus de transformation d’aliments au Canada. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *