Volume 30 Numéro 10 Le 18 janvier 2013

L’acre le plus rentable se trouve à Perth

Par Agricom
info@journalagricom.ca


Un producteur de cultures commerciales du comté de Perth a remporté le premier Défi de l’acre la plus rentable, organisé par l’Institut de la gestion agricole (IGA). Mark Brock s’est classé bon premier dans la compétition où l’on examinait des critères comme le coût des intrants, les pratiques de production, le rendement, les stratégies de marketing et les pratiques en matière de gestion d’entreprise pour déterminer l’acre la plus rentable dans la production de maïs ou de soya.

« L’aspect commercial de la production est tout aussi important que la culture elle-même. Je travaille déjà au coût de production et à l’élaboration de plans de marketing pour la prochaine saison », indique M. Brock, qui cultive avec sa femme quelque 1 500 acres près de Staffa. « Je surveille les coûts, le rendement et les prix du marché. Tous ces facteurs influencent grandement les décisions que nous prenons quant à la manière de commercialiser nos cultures. »

Brock affirme que sa participation annuelle à la Southwest Agricultural Conference  et à d’autres rencontres axées sur les affaires lui a permis de se tenir à jour sur les pratiques de gestion d’entreprise agricole. En outre, il collabore étroitement avec ses comptables et apprécie le fait de partager des idées avec les agriculteurs du voisinage et d’autres personnes de l’industrie qu’il respecte.

Pour participer au défi, les agriculteurs devaient fournir de nombreux renseignements liés à tous les aspects du défi : la taille et l’emplacement de la parcelle cultivée; la certification du rendement; la variété/l’hybride utilisé et les coûts; les méthodes de protection des cultures et les coûts; les pratiques en matière de travail du sol; l’engrais, les coûts et les applications sur mesure; les coûts de dépistage, ainsi que les activités de gestion d’entreprise pertinentes.

Le grand prix permettra au gagnant de participer au congrès 2013 de l’International Farm Management Association à Varsovie, en Pologne.

L’IGA espère que le défi devienne un événement annuel afin de démontrer toute l’importance d’évaluer l’acre la plus rentable, au-delà des critères fondés uniquement sur le rendement le plus élevé.

« Il n’est pas toujours facile de partager les renseignements sur leur production avec les autres et nous apprécions le leadership qu’ont démontré ceux qui ont entrepris de le faire cette année », raconte Ryan Koeslag, directeur général de l’IGA. « L’an prochain, nous espérons attirer encore plus de participants pour souligner à quel point les compétences en gestion d’entreprise peuvent favoriser la rentabilité d’une ferme. » 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *