Autres

L’agriculture dans le sud-ouest de la province en quelques chiffres

Par Étienne Alary
info.agricom@atreide.net


Au cours de l’Assemblée générale annuelle de l’Union des cultivateurs franco-ontariens tenue à la Place Concorde de Windsor le 28 mars dernier, les délégués présents ont eu la chance d’en connaître davantage sur l’agriculture dans le sudouest de la province ontarienne. En effet, le gérant de la Coopérative de PointesauxRoches, Charles Desmarais, a dressé un portrait de l’agriculture dans les comtés de Essex et de Kent. Voici les grandes lignes de cette présentation

Selon les chiffres de Statistiques Canada, pour l’année 1999, la région du sud-ouest de l’Ontario (London en descendant) compte 11 750 fermes représentants 2,15 millions acres de superficie. Le comté comptant le plus de ferme est celui de Middlessex avec quelque 2987 fermes et 505 000 acres. Le comté ayant la plus grande superficie est celui de Kent avec 515 000 acres et 2690 fermes. C’est le comté de Lampton qui vient au 3e rang avec ses 2622 fermes et 480 000 acres de superficie. Il est suivi du comté de Elgin avec 1800 fermes et 315 586 acres. Le comté de Essex (comprenant Pointes-aux-Roches) arrive au dernier rang avec ses 1636 fermes et ses 324 693 acres.

En tout, les cinq comtés ont produit, au cours de l’année 1999, plus de 961 000 acres de fèves soya, soit 45 % de toute la production provinciale. La production du maïs vient au 2e rang avec 551 000 acres, ce qui représentait 30 % de la production provinciale. Le blé d’hiver vient au 3e rang avec ses 283 000 acres, ce qui représente tout de même 40 % de la production provinciale

Parmi les production animales, en 1999, les cinq comtés comptaient pas moins de 1,2 millions de poulets, 640 350 porcs et 79 000 truites, suivis des animaux à boeuf avec 185 760 bovins. Les vaches laitières arrivent au 5e rang avec 28 200.

Dans les comtés où il y a une concentration plus francophones, soient ceux de Kent et Essex, on comptait, toujours en 1999, 32 producteurs laitiers qui produisaient 12 170 kilos de lait annuellement, ce qui représente 0,005 % de la production provinciale. « La vente de nourriture pour chien est plus importante à la Coopérative de Pointes-aux-Roches, que ne l’est celle de l’industrie laitière », de s’exclamer Charles Desmarais.

L’industrie qui est en pleine croissance dans le sud-ouest de la province est celle des serres hydroponiques, avec au-delà de 1000 acres de serres dans les cinq comtés qui représentes quelque 230 millions de dollar par an.

C’est la région de Leamington qui compte le plus de serres alors que 80 % de toutes les serres en Ontario se trouvent dans cette région. « Il en coûte environ 75 000 $ par acre annuellement en chauffage. C’est tout un investissement », de dire Charles Desmarais. Dans ces serres, il se produit principalement des tomates, des concombres et des piments.

La production de la tomate est très privilégiée, compte tenu de la proximité de la compagnie Heinz. « Un producteur, dans une bonne année, va récolter près de 38 tonnes par acres. Cette quantité dépasse même les quantités produites en Californie. Cette année n’a pas été une bonne année alors que la production a chuté en dessous de 30 tonnes par acre », avance M. Desmarais.
Le sudouest de la province compte aussi sur quelque 674 acre de vigne, soit 5 % de la production provinciale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *