Volume 30 Numéro 12 Le 28 février 2013

L’alimentation des veaux


Par Jean Cyr


Le froid intense qui sévit ces derniers temps nous rappelle la nécessité de réévaluer la santé et le confort des veaux à la ferme. Ces animaux ont besoin de beaucoup plus d’énergie pour rester en santé et continuer de se développer lorsque les températures ambiantes diminuent.

Le problème le plus courant associé aux programmes d’alimentation des veaux l’hiver est l’insuffisance de lait en termes de quantité ou le mélange incorrect du lait de remplacement.

Ce dernier problème survient régulièrement lorsque les agriculteurs mesurent incorrectement la quantité de poudre ou d’eau requise pour la dilution. L’ajout de trois litres d’eau à 450 grammes de poudre de lait produit près de trois litres et demi (3,45 l) de lait de remplacement. C’est ce volume qu’il faut donner, par exemple, à un très jeune veau.

Si un éleveur mélange son lait de remplacement avec de l’eau et qu’il en retire seulement trois litres pour le repas de l’animal, cela risque d’entraîner une insuffisance de matières grasses et de protéines de l’ordre de 15 %. L’effet sur la santé du veau durant l’hiver peut être catastrophique, comme l’illustre le tableau ci-dessous (dans l’exemple, on utilise du lait de remplacement 26/16, et le veau ne reçoit pas de moulée de démarrage).

Température

‑20 C                                    0 °C

 

Ration : 150 g                                                     0,24 kg/jour                        0,53 kg/jour

Ration : 125 g                                                     perte de poids                  0,33 kg/jour

(approx. 16 % de moins)

 

Si un veau engraisse d’environ 0,45 kg par jour, son système immunitaire fonctionnera de façon optimale pour combattre les maladies. Les veaux ayant un gain moyen quotidien inférieur à cela sont souvent atteints de maladies comme la diarrhée et la pneumonie. De plus, si la température ambiante chute davantage, les veaux peuvent rapidement tomber en hypothermie et mourir.

Voici la bonne façon de faire un mélange de lait de remplacement :

1)            Graduez vos seaux à mélanger (p. ex. 5, 10, 15 ou 20 litres d’eau).

2)            Ajoutez la bonne quantité de poudre de lait de remplacement mesurée.

(p. ex. pour 15 litres d’eau, utilisez 2,25 kg de poudre (à 150 g par litre d’eau).

3)            Ajoutez juste assez d’eau chaude pour dissoudre complètement la poudre de lait.

4)            Ajoutez de l’eau froide jusqu’à obtention du niveau désiré.

 

Durant la saison froide, il est aussi important de veiller à fournir une litière adéquate dans les cabanes ou les enclos à veaux. Une litière sèche et épaisse réduira les pertes de chaleur provenant du plancher et réduira les pertes d’évaporation d’un veau au pelage mouillé. On sait que la litière est adéquate lorsqu’on est incapable de voir les pattes d’un veau qui est allongé.

Il est aussi important de donner aux veaux un accès à un endroit à l’abri des courants d’air où ils pourront se coucher. Ceux-ci peuvent très bien survivre au froid, pourvu que leur alimentation leur fournisse assez d’énergie, qu’ils aient accès à une litière propre et sèche et qu’ils puissent respirer de l’air frais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *