Le 19 juin 2003

L’environnement à l’honneur au Collège d’Alfred

Par Étienne Alary


Les dirigeants du Collège d’Alfred de l’Université de Guelph avaient convoqué la presse, le 17 juin dernier, afin de procéder à deux annonces reliées au domaine de l’environnement.

Dans un premier temps, le président de Laflèche Environmental inc, André Laflèche, a remis au Collège d’Alfred un chèque au montant de 103 349$. « Sur notre site, nous avons un procédé pour la récupération des eaux usées. Ces eaux sont filtrées au travers de marécages pour ensuite être irriguées sur une plantation qui comprend, entre autres, des saules et des peupliers », explique M. Laflèche.
« Par cette contribution, le Collège d’Alfred sera responsable de l’échantillonnage et de l’analyse des eaux émanant du système de filtration », précise-t-il.

L’entente lie le Collège d’Alfred et le Site d’enfouissement de l’Est ontarien pour une durée de trois ans. « L’environnement, c’est le plus bel héritage que nous puissions laisser à nos enfants », indique André Laflèche.

Ce dernier a profité de cette annonce pour lancer un défi aux autres entreprises de la région. « Le Collège d’Alfred, ce n’est pas seulement une institution d’enseignement, c’est également un puits de connaissances qu’il faut utiliser », lance-t-il.

Le directeur du Collège, Gilbert Héroux, était heureux de voir le secteur privé contribuer au développement du seul collège agricole de langue française de l’Ontario. « C’est un plaisir d’être celui qui reçoit, surtout lorsque cela vient du secteur des affaires. Cela démontre que le Collège est plus qu’une institution. Il est important d’avoir une collaboration du secteur privé », ajoute M. Héroux.

Pour André Laflèche, faire appel au Collège d’Alfred pour la surveillance du traitement des eaux usées était essentiel. « Nous ne voulions pas faire les vérifications nous-mêmes. Cette démarche permet de donner encore plus de crédibilité à notre site », mentionne le président de Laflèche Environmental.

Un nouveau programme

Gilbert Héroux a profité de ce point de presse pour annoncer que le Collège d’Alfred offrira, dès septembre 2004, un nouveau programme de deux ans en Gestion de l’environnement.

Ce programme préparera les étudiants à faire face aux règlements, de plus en plus rigoureux, touchant l’environnement, spécifiquement dans les milieux ruraux. Il mènera l’étudiant à de nombreuses possibilités dont: analyste de la qualité de l’eau, opérateur pour le traitement de l’eau et le traitement des eaux usées et praticien certifié de l’environnement.

« Le même programme sera offert en anglais au Collège de Ridgetown et leur objectif pour septembre est d’accueillir 25 étudiants. De notre côté, notre cible est d’accueillir une vingtaine d’étudiants », précise Gilbert Héroux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *