Volume 26 Numéro 20 Le 17 juin 2009

L’Envirothon franco-ontarien ? la sensibilisation continue

Par André Pommainville, collaboration spéciale


L’originalité de la formule de l’Envirothon est la journée de formation sur le terrain, donnée par des spécialistes. Ici, André Pommainville (de dos), agronome et agriculteur d’Alfred, présente un atelier sur les sols. Photo courtoisie.

Le meilleur moyen pour faire passer un message dans la société est de sensibiliser les jeunes à cette cause. L’Envirothon est d’un des bons moyens de susciter la passion des questions environnementales chez les jeunes gens, et c’est essentiel pour assurer la longévité de notre planète Terre.

Le volet francophone de l’Envirothon Ontario, a eu lieu cette année, les 20 21, 22 mai au parc YMCA Geneva à Orillia.

Cette année, dix écoles secondaires ont participé. Elles sont surtout de l’Est ontarien (Casselman, Rockland, Plantagenet, Alexandria, Hawkesbury, Cornwall) et d’Ottawa, mais il y avait aussi une bonne représentation du Nord de la province (North Bay, Mattawa et Sudbury).

En quoi consiste l’Envirothon franco-ontarien’ Ce camp de leadership en environnement joint l’aspect théorique et la pratique. On y touche 4 domaines : le monde aquatique, la foresterie, les sols et la faune.
Les grand objectif de l’Envirothon est de conscientiser les étudiants à l’équilibre naturel et à la complexité des écosystèmes environnementaux.

Ateliers avec spécialistes
Durant la première soirée, les participants ont eu la chance d’assister à une présentation spéciale de Bruce Doran sur le sujet spécial de l’année « La biodiversité dans un monde en évolution ». Il a suggéré des pistes afin de jouer un rôle plus actif à la sauvegarde de la biodiversité et des espèces en voie de disparition.

Les deux prochains jours furent bien remplis par les jeux, les ateliers et la compétition.

En ce qui concerne la faune, les étudiants ont appris à identifier des poissons avec Bruce Doran, chercheur à Sciences Nord à Sudbury, et ils ont appris à mieux connaître les papillons et leur importance dans la biodiversité avec Diane Lepage, amateure des papillons.

Ils ont appris à identifier différentes essences d’arbres et à mieux comprendre le travail de terrain dans les sentiers du parc Geneva avec Manon Besner, technicienne en foresterie de la forêt Larose. Enfin, ils ont étudié la composition des sols avec moi-même.

La compétition
Les ateliers sont complétés par une compétition amicale, dont le point culminant est sans aucun doute la présentation orale qui porte sur une mise en situation. Le tout est fait en équipe pour encourager les jeunes à développer leurs habiletés sociales et le travail en groupe.

Voici quelques résultats:

  • L’équipe du Collège catholique Samuel-Genest s’est mérité des prix pour la meilleure note à l’examen écrit sur le monde aquatique, pour la meilleure note à l’examen écrit sur la faune et pour la meilleure présentation orale. Ils sont les grands gagnants de l’Envirothon francophone 2009.
  • L’équipe de l’École secondaire catholique de Plantagenet s’est mérité le prix pour la meilleure note à l’examen écrit en foresterie.
  • L’équipe de l’École secondaire catholique de Casselman s’est mérité le prix pour la meilleure note à l’examen écrit sur les sols.
  • L’équipe de l’École secondaire catholique de L’Escale s’est mérité le prix pour le meilleur esprit d’équipe.

Un merci particulier à Chantal Bertin, conseillère pédagogique du CSDCEO, pour son dévouement comme membre du comité organisateur de cet événement.

En plus de l’Association forestière de l’Ontario qui gère et finance cette activité, un remerciement aux différentes écoles et aux conseils scolaires pour leur participation.

L’Envirothon provincial est parrainé par l’Association forestière de l’Ontario (AFO), une association à but non lucratif consacrée à la conscientisation et à la compréhension des forêts et des écosystèmes forestiers de l’Ontario.

L’AFO s’intéresse à l’éducation publique concernant la foresterie et l’environnement depuis les années 1940.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *