Le 19 mai 2004

L’Envirothon franco-ontarien ? Parce que les jeunes d’aujourd’hui sont les décideurs de demain

Par Chantal Quirion


Des étudiants de l’École secondaire De La Salle d’Ottawa, assistent à l’atelier sur l’identification des arbres donné par Jacques Bouvier de la Cité Collégiale (à g.), accompagnés de leur professeur de géographie et de sciences, Michel Tremblay (à d.). Ph

Armés de calepins de notes et d’un d’intérêt sans égal, une trentaine de jeunes des écoles secondaires de l’Est ontarien ont sillonné les sentiers écologiques du Collège d’Alfred le 13 mai dernier lors de la tenue de l’Envirothon franco-ontarien.

L’activité qui s’est déroulée sur deux jours, a consacré la journée du 13 mai à investiguer les boisés du Collège mais aussi à explorer le village, le thème étant cette année: « La gestion intégrée des ressources naturelles en milieu urbain ».

Le lendemain, ces étudiants représentant cinq écoles secondaires francophones, ont participé aux compétitions orales, à l’issue desquelles, l’équipe du collège Samuel-Genest d’Ottawa a été sélectionnée pour représenter l’Est de l’Ontario pour les compétitions de niveau provincial qui se dérouleront le 28 mai prochain à Matawa. La deuxième position a été remportée par l’école secondaire Le Sommet de Hawkesbury, alors que l’équipe « senior » de l’école secondaire De La Salle d’Ottawa, s’est classée au troisième rang.

Organisé par les Conseils d’intendance environnementale de Prescott et Russell et d’Ottawa, l’Envirothon est une activité de sensibilisation qui aborde les grands thèmes des richesses naturelles, soit la foresterie, les sols, l’eau et la faune. Parmi ces étudiants de 9e à la 12e année, plusieurs pensent à s’inscrire à l’université dans un domaine connexe. D’emblée, ils sont enthousiasmés par le caractère pratique de ces ateliers qui les mettent en contact avec des spécialistes, à qui ils peuvent poser toutes les questions vu la taille réduite des groupes.

Leur degré d’apprentissage est ensuite mesuré à l’aide d’un examen écrit, suivi d’une mise en situation à laquelle ils doivent répondre lors des compétitions orales. Pour l’occasion, trois juges évaluent leur performance. « J’ai été frappée par la qualité des présentations, admet la directrice générale de l’Union des cultivateurs franco-ontariens (UCFO), Nadia Carrier, qui en était à sa première expérience à titre de juge, ceci dit en raison du jeune âge des participants », précise t-elle.

En fait, c’était l’année UCFO constate la coordonnatrice Suzanne Lafrance, puisque André Pommainville de l’UCFO également ainsi que Pierre-Alain Blais du journal Agricom, complétaient le jury.

L’Envirothon est une activité qui a pris naissance aux États-Unis dans les années 1970, à laquelle l’Est ontarien francophone adhère depuis l’an 2000. Suzanne Lafrance estime qu’il s’agit d’une activité essentielle avec l’accroissement de la population en milieu urbain: « Bien des jeunes n’ont pas la chance d’être en contact direct avec les ressources naturelles, constate-t-elle. Si on veut préserver ces richesses pour les générations futures, il faut sensibiliser les jeunes à l’impact de leurs pratiques sur l’environnement et à l’importance de ces ressources pour l’écosystème. Car, ne l’oublions pas, souligne-t-elle, ce sont eux les décideurs de demain ».

Madame Lafrance se dit heureuse de constater que l’Envirothon suscite toujours autant d’intérêt et remercie les partenaires et les conférenciers, sans qui la tenue de l’événement ne pourrait être envisagée. Pour l’an prochain, les organisateurs étudient la possibilité de modifier la formule qui éventuellement pourrait prendre la forme de plusieurs sorties d’une journée plutôt que d’être concentrée sur deux jours.

L’Envirothon franco-ontarien est organisé par les Conseils d’intendance environnementale de Prescott-Russell et d’Ottawa et est commandité par la Fondation des amis de l’environnement de la Banque TD.

Les partenaires

L’Association forestière de l’Ontario
Le Collège d’Alfred de l’Université de Guelph
Le Conseil d’intendance environnementale d’Ottawa
La Fondation des amis de l’environnement
Le Réseau des jeunes entrepreneurs en agroalimentaire (RJEA) de l’UCFO

Les conférenciers

Jacques Bouvier ? La Cité collégiale
Dr. Simon Lachance ? Collège d’Alfred
Martin Perron ? Conseil d’intendance environnementale de Prescott et Russell.
Christine Rieux ?RJEA (UCFO)
Michael Rosen ? Fondation canadienne de l’arbre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *