Volume 30 Numéro 05 Le 19 octobre 2012

L’espoir arrive par camion de l’Ouest


sdurand@ucfo.ca


L’espoir était lisible dans les visages de deux producteurs durement affectés par la sécheresse de cet été. Un premier voyage de 200 balles de foin en provenance de la Saskatchewan est arrivé en Ontario, le 9 octobre dernier, pour venir en aide à ces deux premiers agriculteurs éligibles.

Le projet Hayeast 2012 vise à atténuer les effets de la sécheresse et à aider des producteurs ontariens et québécois à nourrir leur bétail au cours de la prochaine période hivernale.

Il ne s’agissait que d’un début puisque plusieurs vingtaines de producteurs ont manifesté leurs besoins auprès des organisateurs, qui n’ont accepté que 150 demandes.

Pour contrer les effets de la sécheresse de l’été dernier et les faibles inventaires de foin, les besoins sont présentement estimés à plus de 30 000 balles de foins pour l’Ontario seulement.

Des dons de plusieurs milliers de balles de foin ont déjà été enregistrés auprès des agriculteurs des Prairies. Ces derniers retournent l’ascenseur aux producteurs de l’est pour leur don de 60 000 balles de foin offertes lors de la campagne de HayWest, en 2002.

Dix ans plus tard, c’est la même histoire de la générosité et de solidarité entre agriculteurs qui se répète. Cependant, malgré tous les efforts et toute la camaraderie des agriculteurs de l’Ouest, d’importantes contributions financières des entreprises privées, des transporteurs ferroviaires et des gouvernements sont encore attendues afin de pallier le coût du transport.

La loi de l’offre et de la demande entrant également en ligne de compte, le foin se transige à des prix beaucoup plus élevés que d’habitude.

Pour l’Ontario, le projet Hayeast 2012 est géré par la Fédération de l’agriculture de l’Ontario (FAO) et par le Mennonite disaster service (MDS), tandis que les dons sont recueillis par la Banque Scotia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *