Volume 30 Numéro 01 Le 24 août 2012

L’Indice du prix des aliments fait un bond

Par Agricom
redaction@journalagricom.ca


 Les consommateurs paieront plus cher pour leur panier d’épicerie à cause de la sécheresse nord-américaine. Le prix des aliments aurait augmenté de 6 % au cours des trois derniers mois, selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.

L’indice FAO, mis sur pied par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, sert à mesurer les fluctuations mensuelles des cours internationaux d’un panier de produits alimentaires de base, s’est établi en moyenne à 213 points en juillet, soit 12 points de plus qu’en juin, selon un communiqué publié sur le site de l’organisation.

« Cette hausse s’explique par une forte progression du cours des céréales et du sucre », peut-on lire dans l’article. La détérioration des récoltes aux États-Unis a entraîné une augmentation des prix du maïs de 23 % en juillet dernier et les prix ne cessent d’augmenter quotidiennement.

Les cours internationaux du blé ont connu une hausse de 19 % suite à des prévisions d’augmentation de la demande, le blé étant un substitut au maïs pour nourrir le bétail.

Le prix du sucre a lui aussi augmenté de 12 % en juillet. Son indice FAO a grimpé de 34 points depuis le mois de juin en raison de fortes pluies au Brésil, premier exportateur mondial de sucre.

La viande, quant à elle, a vu son indice réduit de 3 points par rapport à juin, pour s’établir à 168 points en juillet. « Il s’agit de la troisième baisse consécutive mensuelle. La faiblesse du marché a caractérisé les quatre principaux secteurs de la filière, en particulier la viande de porc dont les cours ont chuté de 3,6 pour cent », indique la FAO.

Le cours international des produits laitiers est quant à lui resté stable durant le dernier mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *