Autres

L’ozone du smog urbain peut aussi affecter les cultures

Par Pierre-Alain Blais, agronome
info.agricom@atreide.net


L’ozone contenu dans le smog urbain pourrait affecter non seulement la santé des citoyens sensibles, mais aussi celle des cultures, avertissent les spécialistes des cultures du ministère de l’Agriculture de l’Ontario (MAAARO).

Des alertes au smog ont été régulièrement signalées cet été autour des grands centres urbains de Toronto et d’Ottawa, lors des périodes de canicules. À la fin juillet, Environnement Canada reconnaissait qu’on en était déjà à plus de 15 jours d’alerte au smog dans le sud de la province, ce qui n’épargneraient pas les zones rurales adjacentes.

Après de nombreux jours de mauvaise qualité de l’air, des dommages causés par l’ozone (un des principaux polluants du smog) pourraient apparaître, particulièrement sur les haricots colorés, le maïs sucré et la plupart des cultures horticoles, qui y sont toutes très sensibles. Dans des cas graves, d’autres cultures, dont le soya, peuvent également être touchées.

Reconnaître les dommages d’ozone sur les cultures Selon le MAAARO, les plants atteints jaunissent et présentent des mouchetures sur les feuilles. Les dommages surviennent durant les périodes de forte humidité et de bonnes conditions de croissance. Des zones nécrosées peuvent se former lentement et provoquer le jaunissement des feuilles.

Souvent, les dommages par l’ozone ralentissent la croissance et entraînent des baisses de rendement. Il arrive aussi qu’aucun symptôme ne soit présent. Le rendement peut donc être affecté, que des symptômes soient présents ou non. Typiquement, les symptômes de dommages par la pollution de l’air ne se manifestent pas tout de suite et ne commencent à être perceptibles qu’après plusieurs jours.

Même s’il n’y a rien à faire pour limiter les dommages causés par l’ozone, il est important de bien savoir les identifier, car il arrive qu’on les confonde avec des dommages causés par les herbicides. Il faut donc bien observer les symptômes sur les cultures pour cerner la cause réelle des dommages, et ne pas hésiter à demander de l’aide professionnelle en cas de doute. Pour entendre les prévisions quotidiennes sur la qualité de l’air et les prévisions météorologiques, on peut composer le 1-800-221-8852.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *