Le 7 juillet 2004

L’UCFO au défilé de la St-Jean à Lefaivre

Par Chantal Quirion


À ne pas manquer: Les prochaines représentations de « La noce d’Antoine et Corine » : 24 septembre – St-Albert, 1er et 2 octobre ? St-Pascal-Baylon, 9 octobre ? St‑Isidore. Photo C.Quirion.

Encore une fois, l’Union des cultivateurs franco-ontariens n’a pas ménagé ses efforts pour monter un char allégorique audacieux, en recréant l’atmosphère de la pièce « La noce d’Antoine et Corine ».

Avec André Chabot comme maître d’oeuvre, impossible de se contenter de demi-mesures. Pour cela, il a bénéficié de l’appui d’une équipe dévouée et talentueuse, notamment Bernadette Hanoul-Henrard dont les talents artistiques se sont exprimés dans la reproduction de la façade de l’église et de Pierre Glaude dont l’habilité à manier la scie circulaire et le marteau a été très appréciée.

Le comité également formé du président du 75ième anniversaire de l’UCFO, Étienne Séguin, de Félix Bussières, de Line Couture et de Nathalie Martineau ont prêté main forte à tous les niveaux permettant la réalisation de l’impressionnant char allégorique de 25 pieds. Ce dernier était tiré par un magnifique tracteur antique Massey-Harris, propriété du collectionneur R.A.F. Latour de St-Albert.

L’événement restera longtemps gravé dans la mémoire des participants qui ont eu chaud lorsque la façade de l’église a perdu son clocher qui s’est pris dans les fils électriques. L’incident est passé presque inaperçu grâce au divertissant spectacle offert par les comédiens et les danseurs, lesquelles doivent être absolument remerciés.

Distribution des musiciens et des comédiens également danseurs lors du défilé: Alain Delorme (M. Farmer), la famille Gaudreau: Jean-Yves, Lucie et Chantal (respectivement Joe, Mme Viau et Corine, la mariée), Louise Guidon (institutrice), Joseph Neveu (curé), Hugo Ouellet (Antoine, le marié), la famille Racine: Krystelle au saxophone, Étienne et Marc-Antoine (servants de messe), Louise et Louis (Mme Roy et Édouard le crieur) ainsi que Mélissa au clavier. Amanda Ranger était au violon.

Christine Rieux, Félix Bussières, André Chabot, Line Couture et Nathalie Martineau escortaient le char allégorique et distribuaient des invitations pour la pièce de théâtre.

Cette réalisation n’aurait été possible sans les auteurs de la pièce: Jean-Marie et Lucie Séguin avec la collaboration de Julie Henri.

L’UCFO remercie également Jean-Yves Gaudreau pour la magnifique calèche, l’attelage et l’équipage qui a servi à recréer l’ambiance des premières années de l’Union. Pierre Bercier, Bernadette Hanoul-Henrard et Nadia Carrier s’y sont confortablement installés, pour saluer la foule au passage qui eut pu croire à cause de leurs costumes et de l’ambiance, se retrouver il y a quelque 75 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *