Le 2 juillet 2003

La chauve-souris, une ?grosse? mangeuse d’insectes


Certaines chauves-souris peuvent engloutir jusqu’à 600 moustiques à l’heure. Elles sont de véritables petits chasse-mouches. Source: Service canadien de la faune.

Créature de la nuit, bestiole à la fois poilue et ailée, la chauve-souris fait peur. Depuis très longtemps, on entretient toutes sortes de croyances à son sujet. Il faut dire que cet animal est un peu spécial: c’est le seul mammifère à pouvoir voler.
Huit espèces de chauves-souris vivent en Ontario et au Québec: la grande chauve-souris brune, la chauve-souris brune, la pipistrelle de l’Est, la chauve-souris argentée, la chauve-souris cendrée, la chauve-souris rousse, la chauve-souris pygmée et le vespertilion nordique. Cependant, la chauve-souris brune ? la petite (de 4 à 8 grammes) ? et la grande chauve-souris brune (de 13 à 25 grammes) sont les espèces qu’on rencontre le plus souvent, et ce sont celles qui vont habituellement se réfugier dans les maisons.

La grande chauve-souris brune, probablement la mieux adaptée à la civilisation, hiberne en colonies pendant l’hiver dans des maisons, en plus des cavernes, et elle se réfugie dans des maisons pendant l’été. Les autres chauves-souris grégaires, telles que la chauve-souris brune, la pipistrelle de l’Est et la chauve-souris pygmée, feront leur nid dans des cavernes pendant l’été et y resteront pendant l’hiver, mais on sait que la chauve-souris brune fait aussi son nid dans les maisons. Les chauves-souris plus solitaires, telles que la chauve-souris argentée, la chauve-souris cendrée, la chauve-souris rousse et le vespertilion nordique, ont tendance à vivre dans les arbres ou les broussailles durant l’été.

Chasseurs d’insectes efficaces

Les chauves-souris sont essentiellement des créatures nocturnes qui dorment le jour et chassent la nuit. Leur nourriture est constituée presque exclusivement d’insectes.

Pour chasser et pour se diriger, les chauves-souris émettent des sons très aigus (les ultrasons) qui rebondissent sur leurs proies et sur les obstacles environnants. L’écho est ensuite capté par leurs grandes oreilles. Bien qu’elles se fient beaucoup à leur ouïe, les chauves-souris ne sont pas aveugles.
Comme la majorité des chauves-souris sont insectivores et mangent une grande quantité d’insectes, notamment des moustiques, des mouches, des papillons de nuit et des coléoptères, il est bien d’en avoir autour du jardin, du chalet ou du campement. En fait, certaines chauves-souris peuvent engloutir jusqu’à 600 moustiques à l’heure! Elles sont de véritables petits chasse-mouches. On pourrait même les qualifier d’insecticide biologique.

Un nichoir pour abriter les chauves-souris peut être installé sur une propriété privée. La meilleure place pour installer ce nichoir est un endroit ensoleillé, à 4 ou 5 mètres du sol et là où il y a beaucoup d’insectes, à l’orée d’un bois par exemple, ou près de l’eau. Le meilleur moment pour en faire l’installation est au printemps, entre avril et la mi-mai, avant la période des naissances. Si les chauves-souris trouvent le nichoir à leur goût, elles viendront sûrement s’y réfugier pour faire leur nid, ou simplement pour se reposer.

Malgré sa taille, la chauve-souris a une longue durée de vie et se reproduit très lentement. En fait, la plupart des espèces ne produisent qu’un seul petit par année, ce qui rend la protection des chauves-souris si importante. La chauve-souris contribue à réduire les populations d’insectes et est un élément essentiel de l’écosystème.

Renseignements compilés de divers sites Internet: Ministère des richesses naturelles de l’Ontario; Chronique Bêtes Express ? site jeunesse Radio-Canada; chronique de Monique Laforge, publiée dans Hebdo-Science de l’Agence Science-Presse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *