Volume 33 Numéro 15 Le 08 avril 2016

La Cité s’avance en recherche appliquée


Par Nicole Tessier - IFRA


Une initiative signée La Cité est saluée par une trentaine de vignerons et intervenants en viticulture. Le 10 mars dernier, un premier symposium sur l’industrie vinicole de l’Est de l’Ontario a eu lieu à l’Institut de formation et de recherche agroalimentaire (IFRA) de La Cité — campus d’Alfred.

« L’IFRA s’intéresse au développement de tous les secteurs de l’agriculture et de l’agroalimentaire et nous faisons ce qu’il faut pour faire avancer les projets qui nous sont proposés », explique la directrice de l’IFRA, Lyne Michaud.

Au terme de cette journée concoctée par Charles-André Massebeuf, conseiller au Bureau de la Recherche et de l’Innovation, Christian Lapointe, professeur en commerce international et sommellerie ainsi que la directrice de l’IFRA, Lyne Michaud, plusieurs projets ont été mis sur la table.

La protection des vignes contre le gel du printemps, des méthodes pour prolonger la saison, la création d’une base de données accessible à tous les vignerons incluant les rendements et les températures de même que le développement de liqueurs fines figurent au nombre des propositions de recherche. La Cité attend la liste des projets choisis a priori par le Conseil d’administration de l’Association.

« Ce symposium est un véritable tremplin pour le développement de projets en recherche appliquée dans le secteur viticole », affirmait avec beaucoup d’enthousiasme, Paul Leblanc, président de La Eastern Ontario Wine Asssociation, à la fin de cette journée.

Au cœur de l’actualité

Le symposium s’est aussi avéré un moment privilégié pour faire le point sur différents aspects de la production dont le contrôle des insectes et la variété des cépages ayant été développés pour résister au froid de l’hiver est-ontarien, sujets abordés par les agronomes Gaëlle Dubé et Isabelle Turcotte, toutes deux spécialistes en viticulture. Dans un deuxième temps, Richard Bastien et Zacharie Hall en tant qu’œnologue-conseil ont élaboré sur des processus de vinification.

« Cette formation a été très enrichissante », mentionnait pour sa part, Denis Perrault, propriétaire du vignoble Domaine Perrault à Navan.

Un peu d’histoire

En 1999, une association de viticulteurs avait été créée, l’Association des viticulteurs de l’Ontario, qui comptait également parmi ses membres des viticulteurs du Québec. Contraints par les différends trop grands des lois régissant la production et la vente de vin dans chaque province, les producteurs québécois se sont retirés de l’association qui s’est essoufflée au cours des ans. La Eastern Ontario Wine Asssociation reprend le flambeau depuis un an sous la présidence de Paul Leblanc, propriétaire du vignoble Smokey Ridge Vineyard à Mountain, à proximité de Kemptville.

À son avis, ce symposium agira comme catalyseur.

« L’Est ontarien sera la prochaine région pour le vin », s’est exclamé M. Leblanc, énergisé par cette journée consacrée à l’industrie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *