Volume 27 Numéro 17 Le 5 mai 2010

La Coop AgriEst maintient le cap vers le rachat de ses actifs


La coopérative de fourniture d’intrants agricole de l’Est ontarien affiliée à Coop fédérée de Québec ? la seule à l’extérieur du Québec ? a convoqué son assemblée générale en mars dernier à huis clos. De bonnes nouvelles en ont émanées.

Les états financiers présentés aux membres font état de ventes totales de près de 25 millions de dollars, en hausse de 6 millions sur les recettes de l’exercice précédent.

Le fonds de relance, là où les ristournes normalement payées aux producteurs sont accumulées en vue du rachat des installations à Coop fédérée, continue de grossir. Au dernier exercice financier, il était rendu à quelque 27% du montant estimé pour le rachat et l’émancipation totale.

Les succès de la dernière année financière, on les doit surtout au secteur du service de courtage des grains, très apprécié des clients d’AgriEst et aussi au secteur de la moulée animale qui va également très bien, où les membres ont droit à des escomptes dès l’achat.

L’équipe des ventes est beaucoup plus stabilisée maintenant, après quelques années de consolidation. « Il s’en dégage un bel esprit d’équipe », commente la présidente. On doit ajouter qu l’équipe en place est bien appuyée par le réseau d’experts disponibles dans le réseau des coopératives.

« Quand on a un problème, on sait qu’on peut compter sur l’équipe du réseau pour le résoudre », commente-t-elle.

Et ce qui est significatif pour une coopérative, le nombre de membres ne cesse de s’accroître depuis des années. « Nous allons même rechercher d’anciens membres qui étaient restés clients, mais qui hésitaient à repayer leur part sociale », confie Francine.

Elle dit aussi qu’AgriEst est même en train de faire une percée du côté de producteurs anglophones laitiers, dans la zone au sud-ouest d’Ottawa, vers Finch et Crysler.

Quant au secteur épineux des engrais chimiques, où les prix en dent de scie ont causé des maux de tête aux dirigeants l’an dernier, Francine dit qu’AgriEst n’y a pas trop perdu de clients malgré tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *