Volume 33 Numéro 04 Le 09 octobre 2015

La coopérative Régionale de Nipissing-Sudbury investit


Marc Dumont

Par Marc Dumont
Correspondant – Nord de l'Ontario
info@journalagricom.ca


La Co-opérative Régionale n’a jamais cessé d’investir, mais là, on accélère le rythme. À son élévateur de Verner, elle est en train d’ajouter trois silos de 1000 tonnes chacun. C’est qu’actuellement, elle opère au maximum de sa capacité. « On est plein à craquer », commente Raymond Savage, gérant général. M. Savage explique cette situation par le fait qu’il y a de plus en plus de cultivateurs qui abandonnent la production de lait pour se lancer dans les grandes cultures. L’augmentation de la superficie des champs où l’on installe un système de drainage semble aussi participer à cet essor. M. Savage ajoute que la Co-op a même aidé à déclencher ce mouvement justement parce qu’avec l’élévateur, elle réglait la question de l’entreposage des grains pour les cultivateurs. En tout, la construction des trois silos représente un investissement d’environ 750,000 $.

La coopérative, qui est détenue par la communauté, vient aussi de compléter un projet de 1 500 000 $ pour l’entreposage en vrac de carburant. On y vend entre autres du diesel coloré, utilisé en agriculture.

Pour l’élévateur de la Co-op au Témiskaming, le conseil d’administration vient d’approuver la construction d’un silo de 3000 tonnes ce qui permettra de doubler la capacité d’entreposage de l’avoine. « Cette année, on a dû refuser des demandes d’entreposage de cultivateurs. Construire trois gros silos ne serait pas de trop, mais grossir trop vite peut être risqué »,  ajoute M. Savage. La construction du nouveau silo doit débuter au printemps. D’ici là, la Co-op effectuera des travaux de remplacement de certains équipements usés.

Fait intéressant, cette année correspond au 15e anniversaire de la Co-op Régionale au Témiskaming. Cette année également,  tous les cultivateurs qui avaient investi dans la construction des premiers silos ont été remboursés à 100 %. On se souviendra qu’à cette époque-là, les agriculteurs du Témiskaming ne réussissaient pas à rentabiliser l’élévateur et ils avaient fait appel à la Co-op Régionale. Celle-ci avait offert des actions aux cultivateurs investisseurs qui équivalaient au montant de leur investissement. Et en 2015, la Co-op a terminé de racheter toutes ces actions.

En somme, la Co-op Régionale de Nipissing-Sudbury va bien. M. Savage reconnaît qu’elle a le vent dans les voiles et ajoute, avec une pointe d’humour, qu’il arrive que le vent souffle fort. Beau problème!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *