Volume 32 Numéro 04 Le 10 octobre 2014

La curd St-Albert revient par la grande porte


Stéphan Schwab, de la Fromagerie St-Albert, dans la boutique en construction, en août dernier. -Photo ILessard

Isabelle Lessard

Par Isabelle Lessard
Rédactrice en chef
redaction@journalagricom.ca


La Fromagerie St-Albert reprend rapidement du poil de la bête. Après avoir redémarré sa nouvelle usine le 11 août dernier, voilà que la coopérative annonce que son emblématique curd est dorénavant disponible dans tous les points de vente de l’Est ontarien et de l’Outaouais.

Ce sont quotidiennement 15 000 kg de curds qui sont produits à St-Albert. Les autres marchés sont tout de même desservis à l’heure actuelle, mais le fromage provient d’une autre usine avec laquelle traite la fromagerie depuis l’incendie.

Rappelons que la période de remise en opération s’échelonnera sur quelques mois, le temps de bien apprivoiser les nouveaux équipements et de terminer les travaux d’aménagement de la nouvelle fromagerie.

Le deuxième anniversaire de l’incendie qui a ravagé les installations de la fromagerie sera souligné en grand en février 2015. Les dirigeants de l’usine prévoient marquer l’événement en ouvrant officiellement son nouveau magasin, son restaurant et son centre des visiteurs. Notons cependant que les produits fromagers et du terroir quitteront le magasin temporaire sous peu pour intégrer la nouvelle boutique.

Plusieurs se lèchent déjà les babines à l’idée que de nouveaux produits y seront servis. C’est le cas par exemple d’un grilled cheese qui intègre du fromage cheddar vieilli, des curds et des ingrédients secrets. C’est d’ailleurs ce qui a été servi lors de la conférence de presse à laquelle la première ministre Kathleen Wynne avait annoncé un investissement important pour l’entreprise locale.

L’usine à la fine pointe de la technologie est un tiers plus grande que l’ancienne dont la superficie était de 57 000 pieds carrés. Elle permettra à la coopérative de produire jusqu’à dix millions de kilogrammes de fromage annuellement, comparativement à trois millions pour ses anciennes installations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *